Paris: petites prises de profits, pas de catalyseur.

le
0

(CercleFinance.com) - Privée de catalyseur, la Bourse de Paris marque une pause ce mercredi, après 4 séances consécutives de hausse.

Peu après 16h, le CAC 40 lâche un peu moins de 0,3% à 4.455 points.

'Graphiquement, l'éventualité d'une amélioration supérieure à 4.500 points est envisageable', estimaient cependant les analystes de Barclays Bourse ce matin. Ces derniers considèrent la zone des 4.665/4.735 points comme une 'cible idéale'.

Le gestionnaire parisien rappelle néanmoins que le passé a démontré que 'tout mouvement non appuyé par une hausse des volumes ou un catalyseur puissant ne tenait pas', ce qui lui fait penser que 'la prudence reste d'actualité'.

'Les chiffres et événements de la journée étant des données macroéconomiques de second plan, les marchés seront régis par de minces et légers flux de liquidités jusqu'à la publication vendredi du rapport des ventes au détail américain', commente pour sa part Société Générale.

Pas de statistique macroéconomique notable aujourd'hui, sinon les stocks hebdomadaires de pétrole aux Etats-Unis. Pour l'heure, le baril de Brent s'est retourné et avance de 0,8% environ à 45,4 dollars, tandis que sur le marché des changes l'euro gagne environ 0,6% face au dollar à 1,1177.

Du côté des valeurs, Vallourec domine nettement le SBF 120 à la faveur d'un relèvement de Morgan Stanley de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer', assorti d'une révision à la hausse de l'objectif de cours de 4 à 7 euros. Le titre du fabricant de solutions tubulaires premium flambe de 11% à 3,9 euros.

Le secteur de l'assurance est également bien orienté à l'image d'AXA (+1,5%), toujours leader du CAC 40, dans le sillage des bons résultats d'Ageas.

A l'autre extrémité du palmarès, Sanofi (-2,3%) pâtit pour sa part des informations du Canard Enchaîné concernant une étude médicale inquiétante sur le traitement antiépileptique du géant pharmaceutique français Dépakine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant