Paris peinard, Lyon et Caen décrochés

le
0
Paris peinard, Lyon et Caen décrochés
Paris peinard, Lyon et Caen décrochés

Après quatorze journées, le PSG compte déjà 13 points d'avance sur ses premiers poursuivants et est bien parti pour affoler les compteurs cette saison. Derrière, Nice continue d'impressionner alors que Toulouse continue d'inquiéter.

Marseillaise et Corse ne font pas bon ménage


Le Gazélec aurait sans doute préféré aborder son premier derby corse en Ligue 1 d'une tout autre manière. Dans les 48 heures précédant la rencontre face à Bastia, le football a été éclipsé des sujets de conversation par le programme des hommages aux victimes des attentats de Paris à Furiani. Alors que ces hommages n'ont posé aucun problème en France, ni même en Espagne, en Italie, en Angleterre et en Écosse, certains habitants de l'Île de Beauté n'ont pas voulu entendre parler d'une Marseillaise dans l'enceinte du Sporting. " Tristes oui, Français jamais ", pouvait-on lire sur les façades de la mairie. Une bien triste affaire alors qu'il aurait été de bon ton de repousser toutes querelles identitaires à des temps plus propices à la discussion. Finalement, la Marseillaise a été jouée et respectée par une partie du public de Furiani. Le groupe de supporters Bastia 1905 avait lui décidé de rejoindre le stade après l'hymne français. " Nous étions prêts à accepter d'écouter ce chant illégitime dans notre stade pour rendre hommage aux victimes parisiennes, à l'inverse des instances du football français, beaucoup moins promptes à sacraliser le 5 mai, date à laquelle 18 Corses sont morts lors de l'effondrement d'une tribune. Cependant, à la vue du climat délétère, totalement à l'opposé de la retenue nécessaire due à de telles circonstances, Bastia 1905 préfère prendre du recul, pour laisser le champ libre au dialogue des célébrités insulaires. " Tout simplement dommage.

L'analyse définitive du week-end : le PSG va vraiment faire tomber tous les records


À chaque journée de Ligue qui se termine son flot de prévisions pour le PSG version 2015/2016. Les plus évidentes ne sont bien évidemment plus d'actualité. Oui, le PSG sera champion de France et oui, il le sera même assez largement. Reste à savoir quels sommets l'équipe de Laurent Blanc pourra atteindre au cours de la saison. Avec treize points d'avance en quatorze journées, le doute n'est déjà plus permis quant au record d'écart de points entre le champion et ce dauphin (qui est…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant