Paris passe sans briller

le
0
Paris passe sans briller
Paris passe sans briller

Face à une équipe stéphanoise remaniée avec des joueurs sans flocage, Cavani a délivré le PSG à quatre minutes du terme (1-0). Pas dans leurs habitudes, pour un mercredi.

Paris Saint-Germain 1–0 AS Saint-Étienne

But : Cavani (86è) pour le PSG

On s'ennuyait ferme. On s'endormait. Le Parc des Princes aussi. Alors que son équipe ronronnait, Laurent Blanc décide de faire entrer deux hommes qui changeront la rencontre. Angel Di María, au milieu, poste qui lui sied à merveille. Puis Edinson Cavani, qui transformera en but une offrande exceptionnelle de l'Argentin. Face à une équipe de Saint-Étienne composée de jeunes pousses et de vieux briscards, le PSG file vers les quarts de la Coupe de la Ligue en s'imposant sur la plus petite des marges. Pas grand chose à retenir pour les Parisiens. Exceptés les possibles adieux de Salvatore Sirigu.

Les Verts font de la résistance


Passé le malaise du "Ô Ville Lumière" joué au synthétiseur, les Parisiens imposent leur style. Possession et percussion. Mais ce sont les Stéphanois qui se procurent la première, mais timide occasion. Le temps pour le public du Parc d'ovationner Sirigu. Dix minutes de jeu, et peu de situations pour les hommes de Laurent Blanc. Une frappe contrée de Lucas, et quelques incursions de Kurzawa et Lavezzi face au jeune Pierre-Gabriel. Coincé entre Thiago Silva et Marquinhos, Neal Maupay sait qu'il va passer une longue, très longue, soirée. Les quelques corners horriblement bottés par Lucas ne nous sortent pas de l'ennui. La jeune équipe alignée par Christophe Galtier tient bon. Le match est tout aussi animé que le plateau d'avant-match sur France 3. C'est Ibra qui se charge de réveiller tout le monde, avec un ciseau exceptionnel qui s'écrase sur la barre de Moulin. Le seul réel frisson de la rencontre pour l'instant.

ca meritait de rentrer , quel geste pic.twitter.com/EC2uqHS4Nw

— philippe (@philousports) 16 Décembre 2015

Marco Verratti tentera bien une frappe, mais sans succès. Finalement, le plus intéressant dans cette…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant