Paris: parie sur la pérennité de nouveaux records à W-Street

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 parvient a engranger 1,75% à 4.265, dans un volume d'échange réel de 2MdsE (et 2,7MdsE au 'fixing'): l'euphorie nous vient de Wall Street où le dicton du jour est 'la hausse appelle la hausse'.

La tendance en Europe redevient 'bullish' avec +1,65% sur l'E-Stoxx50 et +2,1% sur le DAX30.

Le S&P500 (+0,5% à 2.140) inscrit un nouveau record absolu ce lundi (à 2.143) contre 2.134Pts le 20 mai 2015.

Selon un véritable concert d'experts, rien n'arrêtera plus le 'S&P', c'est presque garanti puisque lors des 17 précédentes cassures de records absolus depuis 1928, le 'S&P' a gagné 4,5% en moyenne lors des 3 mois suivants, +8,5% sur 6 mois et +15,5% sur 12 mois.

Mais jamais en 70 ans aucun record n'a jamais été battu en régime de taux négatif et encore moins à l'issue d'une période de contraction des bénéfices (ce qui est le cas depuis mai 2015): ce n'est qu'un détail sans importance... donc tout le monde se rue à l'achat.

Le Dow Jones (+0,65% à 18.260 à la mi-séance) n'est plus qu'à 100Pts de son zénith du 20/05/2015, le Nasdaq bataille pour renouer avec les 5.000Pts (en même 5.002, score affiché vers 19H, contre 4.996Pts et +0,8% à 19H30).

Encore faudra t'il tenir ces score jusqu'en clôture et surtout après les 1ers résultats divulgués par les banques US.

Les places européennes se mettent à l'unisson de l'euphorie des marchés US qui manifestent un optimisme débridé à l'approche du coup d'envoi de la saison américaine des résultats trimestriels: le géant américain de l'aluminium Alcoa publiera les siens ce soir peu après la clôture.

Sur le marché des changes, l'euro est quasiment stable face au dollar à 1,1050, tandis que le baril de WTI s'effrite de -0,3% à 45,25$.

En l'absence d'indicateurs notables aujourd'hui, c'est l'actualité microéconomique qui prévaut. L'ouverture du salon de Farnborough, grand-messe des constructeurs aéronautiques, coutumiers de l'annonce de nombreux contrats lors de cettte manifestation, donne des ailes à Airbus Group, dont le titre engrange 2,8%. Les valeurs liées au secteur sont globalement bien orientées à l'image de Safran (+2,9%).

Mais les leaders du CAC40 sont les spécialistes de 'matériaux' avec Schneider (+3,65%), Lafarge (+3,9%) et St Gobain (+3%).

Publicis s'intercale avec +3,5%.

Douche froide en revanche pour Ipsos, qui décroche de 9,4% après avoir indiqué qu'aucune discussion n'était actuellement menée avec des fonds d'investissement. Le titre avait bondi de 13% vendredi sur fond de rumeurs de pourparlers avec des fonds de private equity susceptibles d'aboutir à une éventuelle cession.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant