Paris Opéra : trois ans ferme pour la principale responsable de l'incendie

le
1

Huit ans après les faits, la justice a rendu son verdict dans l'affaire de l'incendie de l'hôtel Paris Opéra. En 2005, 24 personnes avaient perdu la vie dans le bâtiment.

Fatima Tahrour, à l'époque la petite-amie du veilleur de nuit de l'hôtel Paris Opéra, a été condamnée jeudi en début d'après-midi à trois ans de prison ferme, pour avoir provoqué l'incendie de l'hôtel parisien. Le veilleur de nuit de l'hôtel, Nabil Dekali, a été condamné à deux ans de prison, dont un avec sursis. Une peine plus lourde que les trois ans de prison avec sursis que le procureur avait requis, le juge ayant estimé qu'il avait trop tardé à appeler les secours.

Lors du procès, en novembre dernier, le procureur avait requis trois ans de prison dont deux fermes à l'encontre de Mme Tahrour. Quatre ans de prison avec sursis étaient demandés contre les gérants de l'établissement, qui accueillait en trop grand nombre des familles étrangères précaires envoyées par le Samu social: le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4841131 le jeudi 23 jan 2014 à 16:24

    encore 2 chances pour la france....