Paris: nouveau décrochage, seuil des 4.100 pts enfoncé.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris débute la semaine sur une note une nouvelle fois très négative, dans un contexte de résurgence des craintes quant à l'économie mondiale et à l'avant-veille d'une audition de Janet Yellen.

En attendant, les seuils des 4.200 et des 4.100 points ont été enfoncés et le CAC 40 décroche de 2,9% à 4.079 points à 14h. L'indice phare accuse désormais un repli de près de 12% depuis le début de l'année.

Décevants, 'les chiffres mensuels de l'emploi américain, publiés vendredi, entretiennent la confusion sur la poursuite de la remontée des taux aux Etats-Unis', expliquait ce matin un gérant de Barclays Bourse, mettant toutefois en avant la hausse significative du salaire horaire.

Il y voit en effet 'de quoi relancer les spéculations sur une poursuite de la remontée des taux directeurs dès la prochaine réunion de la Fed les 15 et 16 mars, alors que nombre d'investisseurs tablent sur un statu quo en raison des résultats d'entreprises mitigés'.

La politique monétaire américaine domine d'autant plus les esprits que la présidente de la Fed Janet Yellen sera auditionnée par la commission financière de la Chambre des représentants mercredi puis par celle du Sénat le lendemain.

En l'absence de données macroéconomiques notables, l'attention des intervenants se porte également sur l'actualité des valeurs. Parmi elles, Casino surnage et grimpe de 3,7% après la cession de Big C en Asie, une opération qui s'est faite d'après les analystes à un 'bon prix' (3,1 milliards d'euros) et qui constitue selon le groupe un 'pas dans la bonne direction'.

Safran (-7%) et Airbus Group (-4,8%) sont en revanche à la peine, comme l'ensemble des valeurs exportatrices alors que les investisseurs attendent avec nervosité les résultats annuels des deux groupes, qui seront dévoilés à la fin du mois.

Enfin, les 'biotechs' sont lourdement pénalisées à l'image de DBV Technologies (-7,1%) alors que le mois de février a débuté de façon calamiteuse pour les 'biotechs' américaines.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant