Paris : NKM propose un suffrage direct

le
0
Le maire de la capitale est élu par les conseillers de Paris. La candidate UMP souhaite en finir avec ce suffrage indirect. La gauche crie à la man?uvre politicienne à neuf mois des municipales.

Depuis plusieurs semaines, Nathalie Kosciusko-Morizet voulait faire émerger l'idée d'une élection du maire de Paris au suffrage universel direct. C'est le député de Paris Bernard Debré qui a finalement porté la proposition à l'Assemblée jeudi dernier, soutenue entre autres par la députée de l'Essonne, candidate UMP aux municipales dans la capitale. «Cela permettra, notamment, d'éviter de se retrouver avec un maire qui peut être désigné par des maires d'arrondissement, sans être majoritaire en voix sur l'ensemble de Paris», a expliqué la candidate, par allusion à la situation de Bertrand Delanoë en 2001. Pour Bernard Debré, l'objectif est «de mettre un terme à une pratique électorale d'un autre âge et de s'aligner sur les grandes capitales du ­monde».

Actuellement...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant