Paris : NKM et Hidalgo souhaitent imposer plus de transparence aux élus sur leurs logements

le
0
La candidate UMP aux municipales veut que les conseillers de Paris ne puissent plus être locataires de la Ville. Son adversaire PS, elle, entend créer une commission indépendante de déontologie.

Même s'ils ne sont plus très nombreux, les conseillers de Paris encore locataires de la Ville de Paris pourraient vite devoir chercher un logement dans le privé. Si la candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet est élue en mars aux municipales, aucune tolérance ne sera admise. Elle l'a publiquement annoncé après que sa tête de liste dans le XIXe, Jean-Jacques Giannesini, con­seiller de Paris sortant, a été mis sur la sellette et obligé par la candidate à quitter son logement... Manu militari. «C'est un problème de cohérence et, plus loin, de risque de conflits d'intérêts lorsque les conseillers sont appelés à siéger dans les conseils d'administration des bailleurs», confirme-t-elle au Figaro.

Les prétendants en position éligible sur les listes devront aussi «pr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant