Paris-Nice : Lavenu reconnait la supériorité de Slagter

le
0
Paris-Nice : Lavenu reconnait la supériorité de Slagter
Paris-Nice : Lavenu reconnait la supériorité de Slagter

 « Nous avions mis en place ce matin une stratégie pour durcir la course dans le Mont Brouilly, ce que les coureurs ont fait, mais ça n'a malheureusement pas fonctionné. Il était ensuite prévu que, soit Carlos (Betancur) soit Romain (Bardet) attaque. Nous aurions préféré que Romain parte le premier mais il n'avait pas de très bonnes jambes aujourd'hui. Carlos a essayé plusieurs fois mais il n'a pas réussi à creuser d'écart et c'est au moment où il se fait reprendre que Slagter place son attaque. Il était le plus fort aujourd'hui et seul Geraint Thomas a réussi à le suivre.

Nous avons trois coureurs dans le groupe juste derrière mais nous n'avons pas pu peser sur la course comme nous l'aurions souhaité. Ça reste une course World Tour et on voit tout de même que l'équipe AG2R LA MONDIALE est au niveau, la preuve nous sommes en tête du classement par équipes. Il nous a juste manqué le petit « jump » (sic) nécessaire pour être avec Slagter et Thomas mais il y aura d'autres occasions. Les coureurs restent concentrés sur leur sujet », a réagi Vincent Lavenu, manager général de l'équipe AG2R-La Mondiale, à l'issue de la quatrième étape de Paris-Nice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant