Paris-Nice : De l'urine pour se réchauffer

le
0

Les conditions météos extrêmes (neige, froid) ont poussé les organisateurs de Paris-Nice à annuler la troisième étape de Paris-Nice mercredi. Avant cette décision au 96eme kilomètre, plusieurs coureurs avaient trouvé un moyen bien particulier pour se réchauffer.

A conditions extrêmes, solutions extrêmes. Mercredi, la 3eme étape de Paris-Nice a été annulée au 96eme kilomètre à une météo plus que compliquée pour les coureurs. Neige, froid : les cyclistes ont été obligés de trouver des solutions pour se réchauffer. L'une d'entre elle ? S'uriner dessus ! Les Allemands Simon Geschke (Giant-Alpecin) et Marcel Kittel (Etixx-Quick Step) ont évoqué cette situation avec humour sur leur compte Twitter : 

« Existe-t-il un autre métier que celui de sportif professionnel dans lequel il est légitime de pisser dans son slip quand il pleut ? » s'est interrogé Geschke. 

Son compatriote, Marcel Kittel, s'est lui aussi amusé des conditions de course : « Quel course épique ! Ou plutôt absurde, avec de la pluie, de la neige, du vent et des cuissards pleins d'urine chaude. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant