Paris n'offre plus de garantie

le , mis à jour à 06:11
0
Paris n'offre plus de garantie
Paris n'offre plus de garantie

Il y a plusieurs façons de fêter une millième au Parc des Princes. Et on ne peut pas vraiment dire qu'avec le match nul concédé hier face à Saint-Etienne (1-1), le PSG ait choisi la plus enthousiasmante. Mais comme on l'avait pressenti après la défaite à Monaco (1-3), ce Paris-là est en pleine refondation et il ne domine plus ses adversaires de Ligue 1 comme il avait pu le faire ces quatre dernières saisons.

 

Ce n'est sûrement qu'un instantané de cet été 2016, mais il est saisissant de voir comment cette équipe, qui survolait le championnat, peine aujourd'hui à se créer la plus petite occasion.

 

« Ce n'est pas un bon résultat mais il faut garder la tête froide, confie Unai Emery, l'entraîneur parisien désormais sous pression. On a fait une bonne deuxième mi-temps et c'est ce que je veux voir à l'avenir. Mais on a un peu perdu l'équilibre ensuite. Quant à la première période, nous n'avons eu qu'une occasion et obtenu aucun corner, ce n'était pas bon. »

 

Le pire (ou le plus inquiétant) est que Paris aurait dû gagner cette rencontre grâce à un penalty généreusement accordé pour une faute (de Malcuit) sur Matuidi, transformé par Lucas en seconde période. Mais ce Paris n'est pas plus armé pour conserver un résultat que pour le consolider. En tout et pour tout, l'équipe de la capitale s'est créé hier soir une seule occasion dans le jeu. Et Ben Arfa a beau être l'auteur de ce face à face perdu face à Ruffier en première période, il a partiellement déçu comme Jesé et Lucas, ses deux partenaires de l'attaque.

 

La faute de Meunier

 

Mais l'ancien Niçois est loin d'être le seul fautif, et Meunier, coupable sur l'égalisation stéphanoise, est l'un des autres grands perdants de la soirée. A trois jours de la réception d'Arsenal, Paris n'est pas plus avancé et il y a de quoi s'alarmer.

 

Pourtant, le coach basque avait décidé de revenir en début de match au milieu à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant