" Paris n'était pas un petit club avant les Qataris "

le
0
" Paris n'était pas un petit club avant les Qataris "
" Paris n'était pas un petit club avant les Qataris "

Prêté par le PSG à Saint-Étienne, Jean-Christophe Bahebeck entrevoit le bout du tunnel après une première moitié de saison minée par les pépins physiques. Les Verts, sa relation avec Paris, ses souvenirs du Mondial U20 2013 ou encore sa passion pour la NBA. L'attaquant de 22 ans est passé à table.

Tu as eu un début de saison très compliqué, et cela va mieux depuis janvier, avec notamment un but en Ligue Europa contre Bâle qui avait marqué les esprits. Cette réalisation, tu l'avais vécue comme un déclic ou un soulagement ? J'étais content de marquer pour l'équipe dans un match important. Pour moi, cela a récompensé le travail consenti depuis début 2016, j'avais la volonté de repartir sur de bonnes bases après une première partie de saison pas bonne du tout. J'ai été plombé par des soucis de santé et des problèmes physiques, donc je n'ai pas pu montrer ce que je souhaitais pour Saint-Étienne. 2016 a bien mieux commencé, avec aussi un but contre Reims, et ce but contre Bâle qui m'a fait beaucoup de bien. Je me sentais déjà bien à Saint-Étienne, j'ai eu une intégration facile, car je connais certains joueurs, et ce club est une famille, donc j'étais aidé. Mais cela a concrétisé mes efforts pour revenir à un meilleur niveau.

« J'ai seulement ou déjà 22 ans, selon l'opinion des médias. »Jean-Christophe Bahebeck Quand tu as choisi Saint-Étienne en début de saison, j'imagine que c'était pour montrer aux dirigeants du PSG que tu pouvais t'imposer dans un très bon club de Ligue 1... Au mois d'août, c'était l'objectif. Je savais qu'ils allaient jouer la Ligue Europa s'ils passaient les barrages, mon ambition était d'emmagasiner de l'expérience. J'ai seulement ou déjà 22 ans, selon l'opinion des médias. Je voulais absolument disputer une Coupe d'Europe, et Saint-Étienne, c'est le top 5 français, donc l'assurance de jouer des beaux matchs dans la saison.

Bahebeck hospitalisé d'urgence
Comment tu te situes par rapport au PSG aujourd'hui ? Sans mentir, pour le moment, je ne pense pas à la saison prochaine. Je suis obnubilé par cette saison avec l'ASSE. Ce qui doit arriver l'année prochaine, que je reste, que je sois vendu ou à nouveau prêté, je n'y pense pas. Je suis à fond sur le moment présent et une fin de saison intéressante à jouer. On peut gratter pas…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant