Paris: mois de février soporifique mais positif de +1,55%.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 s'offre une hausse de 0,28% à 4.858 et finit le mois de février sur une note positive de +1,55%... mais il a manqué 0,08% pour revenir dans le vert sur les 2 premiers mois écoulés.

Sinon, les séances se suivent et se ressemblent inexorablement: la Bourse de Paris reprend quelques couleurs mais plafonne toujours sous 4.900Pts, ce qui ne change rien à l'affaire.

Le CAC40 aligne une 58ème séance de stagnation, et cela vaut aussi pour l'Euro-Stoxx50 qui affiche un score de +0,31% à 3.320, grâce aux +0,8% de Madrid alors Londres et Francfort stagnent autour de +0,1/+0,15%.

A Wall Street, le Dow Jones évoluent au sein d'une fourchette de 10Pts (entre -0,05% et l'équilibre) depuis 16 heure, il pourrait aligner une 13ème séance de record consécutif, soit un 18 sur 21 (à la hausse) sans précédent sur l'ensemble du mois de février.!

Aucune réaction à la publication d'un PIB américain révisé inchangé à +1,9% au 4ème trimestre 2016 ne provoque strictement aucun frémissement indiciel.

Ce chiffre devrait cependant tempérer les craintes de hausse de taux à deux semaines de la décision de politique monétaire de la Fed.

Pas de tressaillement indiciel non plus lors de la diffusion de l'indice PMI de Chicago apparaît robuste à 54,7 (au plus haut depuis décembre 2014) et le baromètre de la confiance des ménages du Michigan ressort au zénith à 114,8.

A la mi-séance, Wall Street s'alourdit un peu : le Dow Jones s'effrite de -0,1% (il reste en lice pour un 13ème record consécutif et +1.000Pts mensuel) le S&P500 -0,3%, le Nasdaq abandonne -0,6% (Target plonge de -14% sur un 'profit warning' sur 2017).

Tout va dépendre de D.Trump: 'son discours sera tout particulièrement attendu ce soir dans le but de clarifier ces différents projets et de communiquer plus clairement sur ses objectifs', prévient-on chez Saxo Banque.

Plusieurs données ont été publiées sur l'économie française ce matin, dont une confirmation de la croissance du PIB à +0,4% au quatrième trimestre 2016 et une estimation provisoire de l'inflation à +1,2% sur un an en février (les prix à la productions grimpant de +4,2% après +1,6% en décembre).

Les mises en chantier affichent une progression de 13,2% par rapport à fin décembre et un plus haut depuis novembre 2013. Sur l'ensemble de 2016, les mises en chantier affichaient +12,2% à 380.700, Les permis augmentent de 16% en rythme annuel, après +14,7% à fin décembre (à 463.900).

Sur le front des valeurs, Safran s'impose comme leader du CAC40 avec +2,1%, devant Carrefour puis Airbus avec +1,43%; Valeo s'effrite de -0,3% après la présentation par l'équipementier automobile de nouveaux objectifs financiers à l'horizon 2021, à l'occasion d'une journée investisseurs, dont un chiffre d'affaires de 27 milliards d'euros (+60% en 4 ans par rapport à 2016).

Au chapitre des résultats annuels dévoilés ce matin, les opérateurs accueillent positivement les publications d'Europcar (+4,5%) et de Thales (+3,6%), à l'inverse de celles d'Arkema (-0,7%) et surtout d'Eurofins (-2% malgré un doublement du bénéfice, son PER demeurant voisin de 35).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant