Paris Match n'est pas à vendre

le
0
Lors du Comité d'entreprise du 17 octobre, le groupe de presse n'annoncera pas la scission de ses activités ni la cession de Paris Match .

Le groupe de presse Lagardère Active a engagé une réflexion stratégique sur l'avenir de ses titres de presse. Il annoncera le résultat de cette réflexion lors du comité d'entreprise du 17 octobre. Selon une source proche de la direction, il n'est pas question de scinder les activités avec Elle, Europe 1 et Le JDD d'un côté et les autres titres de presse de l'autre, comme nous l'évoquions. Cette même source affirme qu'il n'est pas question de céder Paris Match, l'hebdomadaire historique du groupe racheté par Daniel Filipacchi en 1976 et leader de sa catégorie avec ue diffusion France Payées de 612.750 exemplaires en moyenne sur 2012-2013 selon l'OJD.

Le 17 octobre, le groupe dirigé par Denis Olivennes pourrait toutefois annoncer le projet de cession de certains titres qui ne rentrent plus dans la ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant