Paris: Mario Draghi laisse les marchés sur leur faim.

le
0

(CercleFinance.com) - Séance soporifique, alors même qu'elle devait constituer le point d'orgue de cette semaine, étant ponctuée par la conférence de presse de Mario Draghi ce jeudi à 14h30.

L'épisode a cependant duré moins de 45 minutes et c'est peut-être sa plus brève prestation.

Vers 15h45, le CAC 40 grignote 0,2% à 4.530 points, après être un temps tombé en territoire négatif en début d'après-midi. Aucune tendance ne se dessine alors que Wall Street ouvre sur une note de lourdeur (écarts s'étageant entre -0,2 et -0,3%, ce qui efface les gains de la veille). La tendance en Europe se révèle elle aussi indécise, avec Londres qui perd 0,2% et Milan 0,1%. Francfort grignote pour sa part 0,2% et Madrid surperforme avec un Ibex 35 qui grimpe de près de 0,7%.

Les opérateurs n'en attendaient certes pas grand-chose et ils n'ont pas été déçus: la BCE n'a à en croire Mario Draghi discuté de rien qui intéresse les marchés. L'institution ne délivrera ses prévisions économiques pour 2017 et jusqu'en 2019 que mi-décembre, lorsqu'elle aura toutes les cartes en mains (et y compris le résultat des élections américaines).

Seule petite information : la BCE envisage la prolongation des 'mesures accommodantes' si nécessaire et exclut un arrêt brutal de son soutien monétaire.

Du côté des valeurs, Publicis dévisse de 5% après avoir indiqué que sa croissance avait marqué le pas au troisième trimestre, le groupe de publicité et de communication invoquant l'impact de plusieurs pertes de budget.

Lanterne rouge du SBF 120, le titre Worldline chute pour sa part de 5,4% au lendemain de la présentation d'un C.A. trimestriel 'proche des attentes' selon Oddo et du maintien de ses objectifs annuels.

A contrario, Pernod Ricard progresse de 1,5% après avoir fait état de ventes trimestrielles meilleures que prévu sous l'impulsion de ses activités en Amérique du Nord.

A noter également qu'Air France-KLM bondit de 4,4% dans le sillage d'un relèvement inattendu du résultat d'exploitation annuel de Lufthansa, dont l'action s'envole en conséquence de 6,9% à Francfort.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant