Paris marche sur le LOSC

le
0

Génialement inspirés pour son retour aux affaires en Ligue 1, le PSG a écrasé le LOSC (6-1), pour reprendre sa place de leader, et mettre la pression sur Lyon avant son déplacement à Reims.


PSG - Lille
(6-1)

Maxwell (1'), E. Cavani (4'), E. Lavezzi (28'), E. Lavezzi (44'), E. Cavani (73'), E. Lavezzi (77') pour Paris S-G , M. Basa (58') pour Lille.


24 secondes. C'est le temps qu'il aura fallu au PSG pour inscrire son premier but et débuter ainsi son entreprise de démolition d'un LOSC amorphe. Sur l'engagement, Motta trouve Pastore en profondeur, qui décale à son tour Aurier côté droit. Libre de tout marquage, l'Ivoirien centre en retrait pour Maxwell qui catapulte un premier tir victorieux au fond des filets. Un but annonciateur du festival des Parisiens, revanchards après leur élimination en Ligue des champions et peu scrupuleux avec leurs adversaires lorsqu'il s'agit de refouler les pelouses de Ligue 1.
Paris en ballade
Cueillis à froid, les Lillois ne voient pas le ballon et pire, encaissent un deuxième but directement lorsque Cavani, lancé en profondeur par Pastore, lobe astucieusement un Enyeama impuissant (2-0, 3ème). Refroidis d'entrée, les hommes de René Girard tentent de réagir après dix minutes de jeu mais la tentative de Boufal passe au-dessus de la barre de Sirigu. En confiance, les Parisiens repartent à l'attaque et Matuidi, bien trouvé par un centre en retrait de Lavezzi au bout d'une action collective, bute sur la défense des Dogues.

Lille possède quand même une arme fatale, en la personne de Sofiane Boufal. Dans la continuité de ses dernières prestations, l'ancien Angevin met le feu à la défense parisienne, mais son solo n'aboutit à rien. Alors que les Lillois semblent revenir dans le match, le troisième coup de poignard est asséné par Lavezzi, au bout d'un contre superbe initié par Motta, et un caviar de Cavani en bout de course (3-0, 28ème). Un but qui libère un peu plus les locaux, qui enchaînent avec de longues phases de possession. Puis, peu avant la mi-temps, les hommes de Blanc décident d'enterrer définitivement le LOSC quand Matuidi s'arrache sur la gauche avant de centrer pour Lavezzi, qui s'offre un doublé (4-0, 43ème). Seul gros point noir de ce premier…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant