Paris: LVMH permet au CAC 40 d'être dans le vert.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC 40 grappille 0,2% environ vers 4.507 points. Il a franchi la résistance des 4.500 points, dans un marché qui cherche néanmoins de vrais relais à la hausse.

Les opérateurs auraient pu trouver une source d'optimisme dans l'indice du moral des investisseurs et analystes allemands 'ZEW', mais le bon chiffre publié ce matin ne donne rien. L'indice ne s'en est pas moins redressé de 5,7 points pour atteindre +6,2, alors que les analystes ne l'attendaient en moyenne qu'à +3,5.

L'hésitation prévaut également sur les autres grandes places européennes. Londres grignote en effet 0,1%, Francfort avance d'un peu moins de 0,3% et l'indice paneuropéen Euro STOXX 50 affiche +0,2%.

L'euro, lui, continue de se replier face au dollar qui s'échange autour de 1,1086 (+0,5%), tandis que le Brent abandonne 0,7% à 52,8 dollars. Le ministre de l'énergie de l'Arabie Saoudite, Khalid al-Falih a 'enflammé' le prix du baril hier en déclarant que 'le scénario d'un prix du brut rejoignant les 60 dollars n'était pas impensable'.

Du côté des valeurs, LVMH, en tête du CAC 40 et du SBF 120, grimpe de 4,9% après avoir fait état d'une croissance organique de 6% sur le troisième trimestre, une performance bien au-dessus du consensus, ce qui dope également ses rivaux Kering (+1,6%) et Hermès (+1,7%).

Sans LVMH, le CAC 40 serait tout simplement à l'équilibre puisque la hausse du titre représente environ +0,3%.

L'action Airbus Group cède en revanche 2,1% sur fond de perte du contrat Caracal avec la Pologne (50 hélicoptères) et de ralentissement de la cadence de production sur l'A380.

Enfin, Havas (+0,1%) a annoncé l'acquisition de l'agence Target Media and Communications Group, spécialisée dans le divertissement et le 'lifestyle' au Royaume-Uni.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant