Paris: les valeurs financières soutiennent la tendance.

le
0

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,8% à 4.571 points) renoue avec ses sommets estivaux. Ce mois d'octobre 2016 continue de déjouer les mauvais tours qu'il inflige assez souvent aux investisseurs (volatilité, déception sur la conjoncture, décisions contestées de banques centrales): tous les facteurs négatifs glissent comme l'eau sur les ailes d'un canard et ce qui se passe conformément aux attentes est accueilli comme une bonne surprise.

Il en est ainsi des indices PMI manufacturiers jugés encourageants après un été médiocre, en sus de l'aiguillon des fusions géantes annoncée outre-Atlantique (BAT/Reynolds Tobacco, At&T/Time Warner, Qualcomm/NXP, BE Aerospace/Rockwell).

Sur le front des indicateurs, le PMI manufacturier français s'est redressé à 51,3 contre 49,7 en septembre, les services ressortant en revanche en repli à 52,1 contre 53,3. Le PMI allemand s'est quant à lui envolé de 3 points vers 55,1, tandis que celui de l'Eurozone progresse globalement de 1,1 point à 53,7, soit son meilleur niveau depuis décembre 2015.

Paris réagit positivement, mais pas autant que Madrid, qui s'adjuge 1,6%, Amsterdam, Francfort, qui gagnent tous deux 0,9%, et Milan, qui engrange 1%.

'Les signes de raffermissement de la croissance ainsi que l'intensification des tensions inflationnistes devraient rassurer les décideurs', a commenté Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Sur le marché des changes, l'euro reste stable aux alentours de 1,089 face au dollar, tandis que le baril de Brent recule de 0,4% à 51,6 dollars.

Les indicateurs macroéconomiques sont une chose, mais l'actualité de la semaine sera dominée par les 'trimestriels' avec pas moins de 40% des entreprises du S&P500 qui vont publier leurs résultats (dont les '3 A'), et 18 sur 40 au sein du CAC40.

Pour l'heure, les bancaires dominent l'indice phare à Paris. En hausse de respectivement 3,3, 3,1 et 2,6%, Société Générale, Crédit Agricole et BNP Paribas occupent ses 3 premières places.

De son côté, Zodiac s'adjuge 1,7% environ à 21,8 euros, porté par le rachat de son concurrent B/E Aerospace par Rockwell pour 6,4 milliards de dollars, une opération qui relance les spéculations autour du dossier.

Enfin, Sartorius Stedim Biotech cède 4,6% en dépit d'un troisième trimestre de qualité, l'action subissant des prises de bénéfice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant