Paris : les quais de la rive droite tardent à séduire les piétons

le
2
Ce nouveau boulevard urbain, qui occasionne de nombreux bouchons au bord de la Seine, peine à s'animer avec l'abandon d'un bateau-librairie et des projets retardés.

Quais rive droite, les feux tricolores de circulation ont bien été installés en septembre dernier. Mais pour l'heure, ils ne servent pas à faire traverser grand monde. En semaine, l'endroit prend véritablement des airs de «Waterloo, morne plaine». Même si les voitures n'ont pas déserté les lieux, loin s'en faut. Depuis sa transformation en «boulevard urbain», l'ancienne autoroute citadine peine à attirer les promeneurs.

Ainsi, malgré sa vue imprenable sur Notre-Dame, ses transats ondulés en bois et ses banquettes dédiées aux pique-niques familiaux, le petit square situé au pied de l'Hôtel de ville (IVe) reste désespérément désert. Idem pour la promenade pavée et végétalisée de 1,5 kilomètre créée entre la mairie et le port de l'Arsenal.

En cause? Moins les températures à la baisse que l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 18 mar 2013 à 11:51

    Une "KoN-neRie" de plus...C pas grave...C le contribuable qui paie !!!...

  • KAFKA016 le lundi 18 mar 2013 à 10:12

    Paris n'est pas Mykonos Monsieur Delanoé!!!