Paris : les policiers invités à respecter le Code de la route

le
1
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

C'est une note signée du directeur de cabinet du préfet de police qui risque de tendre les relations avec les policiers - tous services confondus, de la police judiciaire à la sécurité publique - surchargés de travail en raison de la vague d'attentats terroristes. Patrice Latron demande aux effectifs opérant à Paris et dans son agglomération de « respecter » les règles du Code de la route, notamment la signalisation, la vitesse et le stationnement. Diffusées le 24 août, les injonctions du directeur de cabinet ont été relayées le 13 septembre auprès de la police judiciaire, spécialisée, entre autres, dans les missions délicates liées au banditisme ou au terrorisme. Même si, état d'urgence oblige, et comme l'a démontré l'affaire du véhicule chargé de bonbonnes de gaz, les policiers en tenue sont également sollicités.

« Hors les cas insurmontables liés à l'urgence de la mission, précise le document, les contraventions établies devront être réglées par les fonctionnaires responsables et aucune mesure de classement ne pourra être envisagée... » Pis, le policier pourrait être passible de sanctions disciplinaires. Les représentants du personnel ne devraient pas tarder à faire entendre leur voix.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor il y a 3 mois

    "Hors les cas insurmontables liés à l'urgence de la mission" , ce qui laissera la place à l’arbitraire. On atteint la des sommets dans l'hypocrisie ou l'idiotie: le flic au truand " ne bougez pas , le temps que je trouve une place pour me garer ", ou alors " j'ai pas pu le rattraper sinon j' était en excès de vitesse"