Paris: les poids lourds de la cote sont au rendez-vous.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris évolue en nette hausse ce mardi, à la faveur essentiellement de bons résultats de sociétés françaises. La fonte des bénéfices trimestriels de Goldman Sachs ne pèse pas.

Vers 15h45, le CAC 40 continue en effet d'évoluer très au-dessus de la ligne de flottaison et s'adjuge un peu plus de 1% à 4.552 points.

Les analystes de Barclays Bourse estiment que le franchissement de la résistance des 4.500 points pourrait laisser augurer d'une hausse en direction des 4.585/4.600 points. 'Ce niveau des 4.600 points cassé ouvrirait à son tour de nouveaux objectifs de hausse sur l'indice phare (4.650/4.665 points)', poursuit le gestionnaire d'actifs parisien.

Sur le marché des changes, l'euro se traite désormais à 1,1372 dollar et gagne ainsi 0,5% face au billet vert, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) reprend 1,4% à 40,3 dollars.

Du côté des indicateurs, l'indice ZEW qui mesure la confiance des analystes financiers en Allemagne est ressorti à +11,2 ce mois-ci, soit une hausse de 6,9 points, un niveau à comparer toutefois à une moyenne de long terme de +24,5.

'Des nouvelles positives en provenance de Chine semblent avoir amélioré le sentiment des experts des marchés financiers', a commenté Sascha Steffen, un responsable du département recherche du ZEW.

Outre-Atlantique, les mises en chantier ont chuté de 8,8% le mois dernier en données annualisées et corrigées des variations saisonnières (CVS) à 1.089.000, après 1.194.000 en septembre (chiffre révisé de 1.178.000) et alors que les économistes prévoyaient en moyenne une baisse sensiblement moins marquée autour de 1.170.000.

Les permis de construire ont parallèlement reculé de 7,7% à 1.086.000, après 1.177.000 (chiffre révisé de 1.167.000) et alors que les analystes escomptaient au contraire une hausse vers 1.200.000.

Sur le front des valeurs, Rémy Cointreau grimpe de 7,7% et domine toujours le SBF 120 à la faveur de l'annonce ce matin d'une hausse de 8,9%du chiffre d'affaires annuel à 1,05 milliard d'euros (+1,7% en données organiques pour les marques du groupe et +0,3% au total). Le groupe de vins et spiritueux a en outre enregistré une croissance de 9,8% de ses ventes en organique au quatrième trimestre et confirmé son objectif d'une amélioration de son résultat opérationnel courant sur l'année fiscale 2015/2016 à devises et périmètre constants.

La bonne tenue de l'activité de L'Oréal (+4,7%) sur cette même période, comme en témoigne l'augmentation de 4,2% des revenus à données comparables et de 1,8% en données publiées à 6,55 milliards d'euros, avec l'ensemble des activités en hausse, vaut par ailleurs au numéro un mondial des cosmétiques d'occuper la tête de l'indice phare. Son premier poursuivant Publicis (+4,7%) a de son côté fait état d'une croissance organique plus forte que prévu au premier trimestre.

Enfin, Danone (+3,4%) complète le podium, entouré après la publication d'un chiffre d'affaires consolidé de 5,3 milliards d'euros sur les 3 premiers mois, en progression de 3,5% en données comparables. Le géant agroalimentaire ambitionne par ailleurs une croissance de son chiffre d'affaires dans une fourchette comprise entre +3 et +5% ainsi qu'une vive hausse de la marge opérationnelle courante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant