Paris: les facteurs de baisse ne manquent pas.

le
0

(CercleFinance.com) - La tendance demeure baissière au lendemain du compte rendu de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Fed, qui ne ferme pas la porte à un nouveau relèvement des taux directeurs dès le mois prochain.

Peu après 16h, dans un contexte par ailleurs assez anxiogène avec la disparition mystérieuse d'un A320 d'Egyptair (l'hypothèse d'un attentat ne peut être exclue à ce stade) et alors que Wall Street a ouvert en territoire négatif, le CAC 40 est en retrait de 0,9% à 4.280 points.

Le scénario d'un tour de vis monétaire dès le mois prochain, soit 6 mois après un premier relèvement, reste donc d'actualité.

'Le communiqué montre que la plupart des dirigeants de la Fed sont en faveur d'un relèvement des taux d'intérêt en juin si les conditions économiques continuent de s'améliorer', éclairaient les équipes de Wells Fargo ce matin.

Plus mesuré, Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM, considère pour sa part qu''il s'agit de 'mots' plus que d'une vraie conviction de la Fed'.

S'agissant des indicateurs, l'activité industrielle dans la région de Philadelphie s'est maintenue en zone de contraction au mois de mai, a rapporté la Réserve fédérale de Philadelphie, dont l'indice s'est établi à -1,8, après -1,6 en avril et contre, à l'inverse, +3,5 anticipés par les économistes.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont en revanche notablement diminué lors de la semaine close le 14 mai, s'établissant à 278.000, après 294.000 la semaine précédente (chiffre non révisé), soit une baisse conforme à la prévision du consensus.

Mieux: l'indice des indicateurs avancés du Conference Board a augmenté un peu plus que prévu en avril, ayant crû de 0,6% à 123,9 points, contre +0,4% escompté par les économistes, après une stabilité le mois précédent.

Par ailleurs, alors que l'euro cède environ 0,1% face au dollar à 1,12, le baril de brut léger américain (WTI) décroche maintenant de 2,4% à un peu plus de 47 dollars, ce qui alimente le biais baissier.

Enfin, concernant les valeurs, Technip flambe de 7,8% consécutivement à l'annonce de son projet de fusion avec l'américain FMC Technologies qui va lui permettre de doubler sa capitalisation boursière à 13 milliards de dollars.

Plus forte baisse du SBF 120, Euler Hermes perd de son côté 5,3% après le placement d'actions annoncé hier par Allianz portant sur 8,6% du capital du groupe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant