Paris : les braqueurs tuent l'employé d'une fonderie d'or

le
0
L'homme de 52 ans, qui s'est défendu, a été abattu à l'arme de poing par deux malfaiteurs en fuite.

«Ils n'ont pas réussi à accomplir leur hold-up et décidé de tuer pour se débarrasser de quelqu'un qui montrait de la résistance.» La mine sombre, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, venu mercredi sur les lieux du crime dans le quartier du Marais (IIIe), a ajouté qu'il était «insupportable» que cet «employé modèle» puisse mourir simplement en se rendant à son travail.

Les faits sont survenus mercredi vers 7 heures du matin. «Il semble que les deux braqueurs ont attendu le salarié pour pouvoir s'introduire dans la fonderie», a révélé une source policière. «Il demeure une incertitude sur le scénario, a toutefois déclaré sur place Jean-René Deleu, du syndicat Alliance. Il se peut aussi que les malfrats aient été surpris à l'intérieur alors qu'ils étaient en train de cambrioler.»

Quoiqu'il en soit, l'employé de 52 ans a résisté. Son corps a été retr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant