Paris : les autres partis en campagne tentent de faire entendre leur voix

le
0
Si l'étude d'opinion annonçant 9 % pour Saint-Just se révèle juste, le FN pourrait ­dépasser les 10 % et imposer des triangulaires dans certains arrondissements.

Pour la photo de groupe des têtes de liste du Front national à Paris, leur chef de file, Wallerand de Saint-Just, a rassemblé tout le monde mercredi, autour du poteau indicateur de la place Charles-de-Gaulle. Il ne s'agissait nullement de revendiquer un quelconque virage gaulliste. Plutôt de se faire photographier devant l'Arc de triomphe... Quelques minutes plus tôt, dans une brasserie voisine, le trésorier et avocat du FN s'est dit capable de créer la surprise. Son parti fait pourtant de très faibles scores dans la capitale depuis la fin des années 1990... Mais Saint-Just est fort des 9 % du sondage Ifop de mercredi. Si l'étude d'opinion se révèle juste, le FN pourrait ­dépasser les 10 % et imposer des triangulaires dans certains arrondissements. Saint-Just, initialement candidat dans le XVI...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant