Paris: les anciens palaces forcés de se rénover

le
0
Mandarin Oriental, Shangri-La et Royal Monceau affichent des taux d'occupation record. Ritz, Crillon et Plaza Athénée ferment leurs portes pour une nécessaire rénovation complète.

Raffles, Shangri-La, Mandarin... L'arrivée récente de trois fleurons de l'hôtellerie de luxe asiatique dans la plus belle ville du monde a bouleversé le paysage des palaces parisiens. Après avoir démultiplié une offre jusque-là plutôt réduite dans la capitale, ils ont contraint trois établissements mythiques à fermer (temporairement) leurs portes. Le Ritz et le Crillon sont déjà en travaux et seront bientôt rejoints par le Plaza Athénée.

Le succès des nouveaux palaces ferait-il de l'ombre aux centenaires? «Après un début d'année 2013 relativement faible, nous sommes montés en puissance à partir du printemps et nous connaissons un très bel été», assure Alain Borgers, directeur général du Shangri-La. L'établissement de l'avenue d'Iéna, qui vient d'inaugurer son aile jardin a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant