Paris : les adieux de Bertrand Delanoë, "maire aphrodisiaque"

le
0
Le maire de Paris a vanté son bilan à la tête de la ville.
Le maire de Paris a vanté son bilan à la tête de la ville.

Paris. Il s'agissait des derniers voeux à la presse de Bertrand Delanoë, à l'issue de treize années passées à la tête de la capitale. Et le maire de Paris, qui a "quelques heures de vol au compteur", a profité de l'occasion pour présenter son bilan et apporter son soutien à François Hollande, qui a détaillé son "pacte de responsabilité" lors d'une conférence de presse la veille, assumant une ligne sociale-démocrate.

Chantre de l'"efficacité de gauche", qui avait réuni les deux hommes dans une motion au congrès de Reims de 2008, Delanoë a salué les "propos encourageants" du président sur le plan économique, les voyant comme une "bonne nouvelle pour 2014". Le maire a également loué la légendaire "recherche du compromis" du président, culture "présente dans nombre de pays nordiques" et qui constitue, selon lui, "un formidable levier de progrès social". Un changement culturel de taille pour la France, pays "où l'on se fige trop souvent dans des postures d'entrepreneur ou de syndicaliste".

Il a refusé de commenter la publication des photos qui mettent en scène la relation du président avec l'actrice Julie Gayet dans Closer, déplorant "un climat malsain" où "tout le monde veut tout savoir sur tout". "Lorsque le magazine Têtu m'a demandé pourquoi je n'ai jamais raconté ma vie privée dans les journaux, j'ai répondu que c'était parce que je n'avais pas envie de la pourrir", a-t-il expliqué.

"Je suis un maire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant