Paris: léger retrait sous une pluie de résultats.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste en léger retrait à l'approche de la clôture. Les investisseurs croulent sous une avalanche de résultats, néanmoins globalement positifs.

Vers 16h, le CAC 40 se replie d'un peu moins de 0,2% à 4.439 points.

'Après la très belle séance d'hier qui a permis de casser la première résistance des 4.450 points, on a ouvert un nouveau potentiel jusqu'à la véritable résistance des 4.550 points', notait ce matin un analyste technique. Ce potentiel n'est pas remis en cause par le modeste recul de l'indice phare.

'Ce sont ces publications, plus que des inquiétudes à propos du ton peu conciliant qui a émané de la Fed la nuit dernière, qui semblent influer sur la direction des marchés', estime de son côté Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct à Londres.

Le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale n'a sans surprise pas opté pour un relèvement de ses taux directeurs. Il a répété qu'il surveillerait 'étroitement' l'évolution de la situation économique et financière mondiale, mais s'est montré peu inquiet de l'impact du Brexit pour les Etats-Unis. 'Les risques à court terme sur les perspectives économiques ont diminué', indique même son communiqué.

Un regain d'optimisme qui tient notamment sa source dans de bons rapports pour l'emploi. 'Cela ouvre un peu plus la porte à un resserrement de la politique monétaire au cours des prochains mois. Les faucons semblent donner de plus en plus de la voix', commente-t-on dans les rangs de la banque canadienne FBN.

Du côté des indicateurs, l'inflation en Allemagne s'est établie à +0,4% en rythme annuel ce mois-ci en données préliminaires, marquant ainsi une légère accélération par rapport au taux de +0,3% mesuré en juin.

Le Département américain du Travail a, lui, comptabilisé 266.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 23 juillet, ce qui correspond à une hausse de 14.000 en rythme hebdomadaire (chiffre révisé de 253.000). Les économistes étaient plus optimistes, anticipant une progression moindre autour de 260.000.

Sur le marché des changes, l'euro avance de près de 0,5% face au dollar à 1,1104, tandis que le baril de Brent s'effrite de 0,1% à 43,4 dollars.

Au chapitre microéconomique, grande affaire de ce jeudi, le titre Danone avance de 3,7% et domine l'indice phare après de bons semestriels assortis d'un relèvement de l'objectif de marge opérationnelle courante pour 2016.

Technip prend pour sa part 2,1% dans le sillage d'une 'solide performance opérationnelle' au deuxième trimestre et surtout d'une révision à la hausse ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice.

Toujours leader du SBF 120, Euronext (+7,1%) a par ailleurs dégagé des profits supérieurs aux attentes qui crédibilisent ses prévisions à moyen terme, par ailleurs confirmées.

Nexans (+5,2%) est également très bien orienté après l'annonce d'un retour aux bénéfices au premier semestre, avec un résultat net de 29 millions d'euros à comparer avec une perte de 58 millions un an auparavant.

Enfin, contre la tendance, JCDecaux lâche 4,6% après avoir déclaré ne viser qu'une croissance organique 'modérée' au troisième trimestre, notamment du fait des incertitudes liées au Brexit.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant