Paris: léger retrait à l'entame d'une semaine très chargée.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se laisse dériver dans la zone rouge, les investisseurs préférant ne pas trop prendre position avant une semaine qui s'annonce active.

Peu après 15h, l'indice CAC 40 recule de 0,3% environ à 4.457 points dans un volume peu soutenu d'environ 1,06 milliard d'euros.

D'après Barclays Bourse, le marché parisien demeure dans sa configuration de consolidation 'neutre' à court terme, entre la résistance des 4.520 points et la zone support des 4.370 points.

'Nous attendons une cassure franche du triangle pour détecter une nouvelle orientation à court terme du CAC 40', explique le gestionnaire d'actifs.

Une vague de résultats trimestriels doit venir rythmer la tendance durant les jours qui viennent, ce des 2 côtés de l'Atlantique, avant la tenue jeudi de la réunion de la BCE.

D'après le ratio de marché des investisseurs européens calculé par BNP Paribas sur la base des transactions effectuées par ses clients; le sentiment sur les actions européennes est baissier à hauteur de 60%.

Du coté des statistiques, L'indice Empire State est resté en territoire négatif ce mois-ci. Loin de remonter, il est même ressorti à -6,8, contre -2 en septembre. Ce chiffre constitue une déception dans la mesure où le consensus escomptait un retour de l'indice au-dessus du seuil de zéro à +2.

Sur le Vieutx Continent, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 0,4% le mois dernier, contre 0,2% en août, d'après Eurostat qui a ainsi confirmé son estimation rapide pour le mois dernier.

Du côté des valeurs, AccorHotels cède 2,1%, soit la plus mauvaise performance de l'indice phare, avant la parution, demain, de son chiffre d'affaires de troisième trimestre.

Parmi les plus fortes hausses du SBF 120, le titre CGG gagne quant à lui 2,6% dans le sillage de la vente de boîtiers Unite au serbe NIS et du lancement de la plateforme EV2 avec Wood Mackenzie.

Christian Dior, la maison-mère de Christian Dior Couture et de LVMH, a de son côté indiqué avoir réalisé, sur la période du 1er juillet au 30 septembre 2016, des ventes de 9,6 milliards d'euros, en hausse de 6% à taux courants comme en organique.

Enfin, Sodexo (-0,3%) a annoncé l'acquisition de PSL, société spécialisée dans l'approvisionnement. PSL est devenu leader de l'approvisionnement en produits frais au Royaume-Uni.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant