Paris : le Xe, l'arrondissement qui a inventé les bouchons la nuit

le
0
Changements de sens des rues, artères sursaturées, places de parkings supprimées: en quelques années, ce «quartier vert» s'est transformé en souricière automobile.

Les voies du Xe sont-elles devenues impénétrables? Entre le boulevard Magenta et la rue La Fayette, on peut légitimement se poser la question. Car certains axes obéissent parfois à une logique qui peut laisser perplexe. Ainsi de la rue du Faubourg-Saint-Denis et son principe de la «tête bêche»: soit des tronçons tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre. Ou encore de la rue La Fayette, aujourd'hui en sens unique et que les nombreux voyageurs de la gare du Nord ne peuvent plus emprunter en taxi afin de rallier l'ouest de la capitale. «On doit se rabattre sur le boulevard Magenta où, à certains carrefours, on peut rester bloqué une heure!» confirme Frédéric Renaudeau, délégué général de l'Union nationale de l'industrie des taxis (Unit). Résultat, les chauffeurs évitent le secteur et, de peur d'être coincés, refusent même de prendre en charge les clients du quartier.

Autant d'habitants, eux aussi, pris au piège. À l'image de Jacques, résidant rue d'Hautevi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant