Paris : le prix de l'immobilier de bureau... par station de métro

le
0

INFOGRAPHIE - En 2014, le marché de l’immobilier de bureau a rebondi. Plus de 2 millions de mètres carrés ont été loués en Île-de-France. Même s’ils sont présents par deux fois dans le top 5, les Champs-Élysées ne figurent pas en tête.

Quelles sont les stations de métro les plus chères de la capitale en matière d’immobilier de bureau? Le réseau de conseil en immobilier spécialisé CBRE a établi un top 5 des stations où les loyers parisiens sont les plus élevés... La première place reste inchangée depuis 2010: elle revient à la station Varenne (ligne 13 du métro), dans le 7ème arrondissement, située sur le boulevard des Invalides et à deux pas du musée Rodin. Un loyer équivaut environ à 577 euros le mètre carré par an, hors charges et hors taxes.

Pour trouver la deuxième place, il faut traverser la Seine par le pont de l’Alma, jusqu’à la place du Trocadéro dans le 16ème arrondissement. À la station au nom éponyme, il faut compter 576 euros du mètre carré pour un bureau. La troisième place implique de retourner rive gauche (etdans le 7ème arrondissement), au croisement des boulevard Raspail et Saint-Germain, à la station Rue du Bac, où le prix au mètre carré est de 563 euros.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce ne sont donc pas les Champs-Elysées qui occupent le haut du classement, même s’ils sont présents deux fois dans ce top 5, aux 4ème (Champs-Élysées Clémenceau, sur la ligne 1) et 5ème places (George V), avec des loyers respectifs de 548 et 539 euros au mètre carré. «Ce quinté consolide le périmètre de Paris Centre Ouest mais montre que les quartiers les plus prisés de la Rive Gauche rivalisent clairement en termes de valeurs», analyse CBRE. «Il faut également prendre en compte les stations de métro qui auront la côte dans les années à venir grâce aux futurs aménagements des transports en commun. Je pense notamment aux stations Batignolles et Place de Clichy», explique au Figaro Aurélie Lemoine, directrice de CBRE.

2014, une bonne année pour l’immobilier de bureau

L’année écoulée a été positive dans le marché français des bureaux, qui a rebondi en 2014: environ 2 millions de mètres carrés ont été loués en Île-de-France en 2014. «Ce chiffre est dans la moyenne des dix dernières années. C’est un meilleur cru que l’an dernier», analyse Roman Coste, directeur général de CBRE Agency. Pourquoi ce redressement? Tout d’abord parce que plusieurs affaires ont été conclues, qui n’avaient pas pu être finalisées en 2013, année où les entreprises mettaientt davantage de temps à donner leur feu vert aux opérations importantes.

Les grands groupes privilégient le neuf. Les bailleurs font des efforts sur les loyers. «La recherche d’optimisation et de rationalisation du coût au poste de travail est au centre des préoccupations des utilisateurs», déclarait au Figaro Éric Mazoyer, directeur général délégué de Bouygues Immobilier, à l’occasion du Salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI).

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant