Paris: le mercredi au soleil.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris et l'ensemble des places européennes sont à la noce ce mercredi, potées par l'excellente tenue de leurs homologues asiatiques et par un indicateur chinois rassurant.

Vers 16h15, le CAC 40 grimpe de près de 3% à 4.474 points.

'On a vu les prix des métaux grimper au cours des dernières heures grâce à de solides chiffres des importations chinoises et même si le pétrole s'essouffle un peu, les acheteurs conservent la main, du moins pour le moment', observait tout à l'heure Tony Cross, analyste marchés chez Trustnet Direct.

Concernant les indicateurs européens, la production industrielle a reculé de 0,8% dans l'eurozone en rythme séquentiel en février, a-t-on appris ce mardi matin. Elle avait crû de 1,9% le mois précédent.

Outre Atlantique, le Département du Commerce a fait état d'une baisse de 0,3% des ventes de détail, après une évolution globalement stable au mois de février. Le consensus prévoyait a contrario une progression de 0,1%.

Les prix à la production ont de leur côté reculé de 0,1% en mars, après une diminution de 0,2% le mois précédent et alors que les économistes pariaient au contraire sur un rebond de 0,3%. Ils ont également reculé de 0,1% hors prix alimentaires et énergie.

Enfin, les stocks des entreprises américaines ont diminué de 0,1% en février dernier, conformément aux attentes des analystes. Le chiffre du mois de janvier a pour sa part été révisé de +0,1 à -0,1%.

Sur le front des valeurs, les bancaires relèvent nettement la tête ce mercredi. Société Générale (+7,2%) reste ainsi en tête de l'indice phare - et du SBF 120 -, tandis que BNP Paribas (+6%) et Crédit Agricole (+4,5%) figurent toujours dans le top 5 des meilleures performances dudit indice. Les opérateurs semblent rassurés par l'annonce par le ministère italien de l'Économie et des Finances de la création d'un fonds de 5 milliards d'euros devant faire office de garant des opérations de recapitalisation des banques italiennes en difficulté.

Faisant fi de l'évolution baissière des cours du pétrole, CGG bondit de son côté de 5,7% tandis que Vallourec prend 6%. Le fabricant de solutions tubulaires premium a indiqué avant marché avoir été retenu pour fournir des tubes sans soudure dits 'OCTG' dans le cadre d'une centrale géothermique profonde en Bavière.

'Le brut subit quelques prises de bénéfices, mais tant que les récents gains sont préservés et que le baril se maintient au-dessus de la barre psychologique des 40 dollars, alors la progression des marchés d'actions reste d'actualité', estimait ce matin Tony Cross.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant