Paris : le camp de migrants du métro Stalingrad a été évacué

le , mis à jour à 10:46
1
Paris : le camp de migrants du métro Stalingrad a été évacué
Paris : le camp de migrants du métro Stalingrad a été évacué

Rues interdites à la circulation, métro fermé, des dizaines de CRS mobilisés : un nouveau campement de plusieurs centaines de migrants installés vers la place Stalingrad dans le nord de Paris (XIXème) a été évacué ce mercredi matin. L'opération, menée par les services de l'Etat, la Ville de Paris et la préfecture de police, a débuté dans le calme un peu avant 6h30 et s'est achevée deux heures plus tard.

Évacuation du campement de migrants #Stalingrad. Important dispopolicier.Dansle calme prle moment. @RTLFrance pic.twitter.com/D2f5pIqaGr— Jacques Serais (@JacquesSerais) March 30, 2016

Évacuation en ce momentducamp de #migrants au métro #Stalingrad pic.twitter.com/9FhAz86n6n— Charles Villanove(@cvillanove) March 30, 2016

Des centaines de personnes, essentiellement des Soudanais, des Erythréens et des Afghans, avec quelques femmes et enfants, vivaient depuis plusieurs semaines sous le métro aérien. Les migrants étaient installés sur des vieux matelas, des cartons ou dans des tentes, au milieu des saletés.

«Ce sera toujours mieux qu'ici»

Avant le début de l'opération, des centaines d'entre eux se sont regroupés sur le trottoir, parfois avec un sac contenant leurs maigres possessions, le plus souvent les mains vides, pour attendre des bus devant les emmener vers des lieux d'hébergement. «Je ne sais pas où on va, mais ce sera toujours mieux qu'ici», expliquait dans un mauvais anglais Ahmed, un Afghan qui a fui «la guerre et les talibans», arrivé il y a quelques jours de Calais, en désignant de la main l'espace étroit et insalubre où s'entassent les migrants. 

Les bus vont les transporter vers des structures d'hébergement, en région parisienne ou en province, où ils seront accueillis pendant un mois, afin de leur donner le temps de commencer leurs démarches de demandes d'asile, selon les autorités. Selon des représentants sur place de la préfecture de région, plus de 800 places ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    Et une heure plus tard ils sont où?????????????? à cent mètres......Vive la République socialiste !!!!!