Paris: le CAC 40 poursuit sur sa lancée haussière.

le
0

(CercleFinance.com) - Joli rebond de la Bourse de Paris ce jeudi, journée très dense sur le front des résultats d'entreprises.

Peu avant 16h00, le CAC 40 reprend 2,3% après avoir cédé 1,4 et 2% lundi et mardi, à 4.251 points.

Une fois n'est pas coutume: le marché ne réagit pas à la baisse des prix du pétrole. Il est notamment tiré vers le haut par la bonne tenue des valeurs bancaires. Société Générale (+4%) et BNP Paribas(+3,7%) figurent en effet parmi les meilleurs élèves du CAC 40 après les bons résultats du britannique Lloyds Banking Group.

Du côté des indicateurs, le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 0,3% en janvier 2016, contre 0,2% en décembre 2015. Eurostat a donc révisé en baisse son estimation pour janvier par rapport à +0,4% annoncé initialement.

Outre-Atlantique, le Département américain du Travail a recensé 272.000 nouveaux inscrits hebdomadaires au chômage lors de la semaine close le 20 février, soit 10.000 de plus qu'au précédent pointage (chiffre non révisé). Le consensus était un peu plus optimiste, tablant en moyenne sur 270.000.

Les commandes de biens durables ont a contrario augmenté plus fortement que prévu en janvier, une performance qui semble de bon augure pour les perspectives industrielles américaines. Le Département du Commerce a ainsi fait état d'une hausse de 4,9% de ces commandes, un chiffre qui dépasse nettement la prévision moyenne des économistes (+3%) après la forte baisse de 4,6% en décembre.

S'agissant des valeurs hors financières, le message général de Technip rassure les investisseurs. Le titre flambe en effet de 12,2%, par-delà la fonte de son bénéfice net l'an passé, et domine largement l'indice phare. Le groupe parapétrolier, dont les comptes sont ressortis en ligne avec les attentes, a relevé son objectif d'économies à 1 milliard d'euros, contre 830 millions originellement, et a maintenu un dividende de 2 euros par action. A noter par ailleurs que Bernstein a dans une note réitéré son opinion 'performance en ligne' et salué l'adoption d'un discours volontariste par l'équipe de management du groupe parapétrolier.

Les résultats de Bureau Veritas (+3,4%), marqués par une hausse de près de 30 millions d'euros du bénéfice net ajusté part du groupe à 420,3 millions, et assortis d'un objectif de marge opérationnelle entre 16,5 et 17% en 2016, sont également bien accueillis.

Même constat concernant ceux d'Axa (+1,5%), qui a fait état ce matin d'un bénéfice opérationnel record, d'une hausse de 3% de son bénéfice net à 5,6 milliards d'euros et a annoncé un dividende de 1,1 euro par action, en hausse de 16% par rapport à celui versé au titre de 2014.

Elis (+4,2%) surperforme également le marché à la faveur d'un relèvement de Société Générale de 'conserver' à 'achat'. Le broker, qui a aussi rehaussé son objectif de cours de 15,7 à 17,9 euros, a notamment invoqué 'des perspectives légèrement plus favorables et une nouvelle usine dédiée aux hôtels'.

Douche gelée en revanche pour Zodiac Aerospace, qui s'effondre de 25% au lendemain d'un nouveau profit warning, 3 mois seulement après la fixation des guidances. Le groupe a fait savoir qu'il ne serait pas à même d'atteindre son objectif d'une marge opérationnelle courante (MOC) de l'ordre de 10% cette année. Le titre a fondu de près de 53% en l'espace d'un an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant