Paris : la préfecture de police interdit la chasse au trésor

le
3
Paris : la préfecture de police interdit la chasse au trésor
Paris : la préfecture de police interdit la chasse au trésor

C'est une fin de non-recevoir pour le millionnaire américain, qui comptait cacher des enveloppes d'argent dans les parcs publics de Paris et donner des indices sur les réseaux sociaux.

Dans un courriel envoyé mercredi, le directeur du cabinet du préfet de police a rappelé à l'organisateur Jason Buzi que «la distribution d'argent dans l'espace public est interdite par la loi pénale française. Les auteurs du délit sont passibles d'une peine de six mois d'emprisonnement et à une amende de 30 000 euros».

Envoyé une semaine après la demande d'autorisation, ce message en français précise que «lors d'une précédente distribution gratuite d'argent dans l'espace public organisée à Paris par une société privée en novembre 2009, des troubles à l'ordre public ont été constatés» et que «pour toutes ces raisons, nous sommes désolés de devoir répondre que votre initiative ne peut se tenir à Paris. Cette analyse est valable d'ailleurs pour l'ensemble du territoire national.»

L'incompréhension de l'organisateur

Contacté par LeParisien.fr, l'entrepreneur californien tombe des nues et pense à renoncer : «Paris est une des mes villes préférées dans le monde mais c'est aussi la seule où nous avons eu de telles menaces sur l'organisation. Nous ne pouvons pas prendre ce genre de risques». Mais il entend continuer à dialoguer avec les autorités afin de maintenir le jeu prévu pour ce samedi 28 juin.

Dans un courriel daté du 18 juin, l'initiateur de la quête avait précisé à la Préfecture avoir fait «des dizaines de manifestations dans toutes sortes d'endroits, et il n'y a jamais eu de mauvais incidents. Nous prévoyons toujours les événements dans de grands espaces extérieurs comme les parcs. Nous pouvons travailler avec la police et vous dire où l'événement sera.»

Jason Buzi avait aussi adressé une lettre ouverte aux Parisiens le week-end dernier pour expliquer sa démarche et alerter les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le jeudi 26 juin 2014 à 08:53

    Il y a tellement de malfaisants en France que la moindre initiative amusante ne peut pas fonctionner sans qu'il y ait des violences physiques, agressions, voitures brulées ... on se demande bien qui fait !...

  • M601364 le jeudi 26 juin 2014 à 08:33

    Il a qu'à les distribuer aux S.D.F ?.JE VAIS VITE ME DéGUISER !!!!!!!!!

  • M4189758 le jeudi 26 juin 2014 à 08:12

    JPi - En France on craint surtout les initiés. Comment expliquer cela à un Américain ?