Paris, la mise aux points ?

le
0
Paris, la mise aux points ?
Paris, la mise aux points ?

Un peu moins de deux semaines après avoir été secoué, étouffé et finalement estoqué par Monaco (3-1), ce PSG suscite l'envie d'être revu. Les doutes qui ont escorté ce revers surprise sont toujours vivaces, et la capacité d'Unai Emery, l'entraîneur parisien, à rectifier le tir ce soir face à Saint-Etienne sera scrutée de près. Affirmer que le PSG est déjà à un carrefour de sa saison est autant lié au contenu de la défaite monégasque qu'à l'imminence de la réception d'Arsenal, mardi soir, pour le premier rendez-vous de la Ligue des champions. En cas de revers contre les Verts, la pression qui s'exercerait sur le technicien basque serait alors proportionnelle à la déflagration suscitée par l'enchaînement de deux défaites.

 

Une telle mésaventure n'est plus arrivée au PSG depuis décembre 2014 et les revers à Barcelone (3-1 en Ligue des champions) puis à Guingamp (1-1 en Ligue 1). Mais à l'époque, Laurent Blanc et son staff jouissaient d'un crédit qu'Emery et ses adjoints ne peuvent encore revendiquer. Il faut se méfier des emballements médiatiques et rappeler que l'arrivée d'un entraîneur dans un nouveau club n'est jamais simple. Pour preuve, après trois journées lors de la saison 2013-2014, le PSG de Blanc ne comptait que cinq points, soit un de moins que celui d'Emery aujourd'hui.

 

Mais le Français n'avait pas perdu (deux nuls et une victoire), et on sait que la défaite instille toujours plus de doutes dans l'esprit des dirigeants, surtout à Paris. Pour relancer la machine, Emery a ciblé les manques et confirmé qu'il souhaite installer Verratti dans un rôle d'animateur du jeu parisien.

 

« Il faut améliorer la discipline tactique, aussi bien offensive que défensive, assène l'entraîneur parisien. Nous avons bien travaillé dans ce domaine en début de saison, mais nous l'avons un peu perdu. » Pour resserrer les lignes, le coach basque ne pourra pas compter sur son capitaine Thiago Silva ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant