Paris : la mauvaise payeuse Rachida Dati exclue du groupe UMP ?

le
0
Rachida Dati doit 5 000 euros au groupe UMP du Conseil de Paris.
Rachida Dati doit 5 000 euros au groupe UMP du Conseil de Paris.

Ne pas payer ses contraventions à Paris coûte cher. Ne pas payer ses cotisations, aussi. La maire du 7e arrondissement, Rachida Dati, doit 5 000 euros au groupe UMP du Conseil de Paris. Et cette ardoise pourrait provoquer son exclusion prochaine. L'ancienne garde des Sceaux n'a en effet pas versé au groupe sa cotisation mensuelle de 100 euros depuis 2010. Une situation qui irrite depuis longtemps la droite parisienne, qui a décidé de lui faire payer l'addition. Selon le quotidien L'Opinion, ses responsables ont mis en place une nouvelle mouture des statuts du groupe UMP, dirigé par Nathalie Kosciusko-Morizet, permettant la suspension, voire l'exclusion, des élus en retard de cotisation.

"5 000 euros, ce n'est pas grand-chose pour elle"

"J'ose espérer que Rachida Dati aura l'intelligence de se soumettre", a déclaré à Marianne le maire du 16e arrondissement, Claude Goasguen. Cinq mille euros, ce n'est pas grand-chose pour elle. On a tous des problèmes financiers, et Rachida Dati probablement moins que nous."

En outre, précise encore L'Opinion, la maire du 7e est la dernière mauvaise payeuse du groupe : de nombreux conseillers, également concernés, ont régularisé leur situation, selon le trésorier du groupe, Pierre Gaboriau, cité par le quotidien.

Selon les nouveaux statuts, "seuls les membres à jour de cotisation peuvent participer aux réunions du groupe, prendre part à ses instances et bénéficier des moyens du groupe. En cas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant