Paris : la difficile gestion des millions de touristes

le
0
INFOGRAPHIE - Files d'attente à rallonge, stationnement désordonné des autocars, quais de Seine jonchés de déchets? Si les visiteurs sont une aubaine, ils constituent aussi un vrai casse-tête.

Bonne nouvelle. Malgré la crise, la capitale et ses monuments séduisent toujours autant. En juillet, le taux d'occupation des hôtels parisiens a dépassé les 91 %. Une performance comparable à 2011. L'an passé, treize ­sites ont dépassé le million d'entrées. Notre-Dame de Paris a accueilli 13,6 millions de personnes, la basilique du Sacré-C½ur près de 10,5 millions et le Musée du Louvre 8,9 millions. Sans oublier non plus les 7,1 millions de visiteurs qui ont grimpé au sommet de la tour Eiffel. Un record absolu de fréquentation. Surtout, une formidable manne économique.

Revers de la médaille, cette attracti­vité peut être source de dégradations. Dans les musées bien sûr, où la respiration et la chaleur dégagées par le nombre important de touristes abîment les ½uvres, les tentures, les fresques et obligent à équiper les salles de systèmes de régulation climatique et hygromé­trique. Ou encore à mettre sous cloche des horloges et des vase

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant