Paris : la chère promesse d'Hidalgo aux communistes

le
11
Anne Hidalgo et Ian Brossat, leader communiste à Paris.
Anne Hidalgo et Ian Brossat, leader communiste à Paris.

Le 22 octobre, Anne Hidalgo et Ian Brossat posaient côte à côte, tout sourire. Le jeune leader des communistes à Paris avait de quoi être content, puisque la candidate socialiste à l'Hôtel de Ville de Paris venait de lui faire quelques jolis cadeaux. Pour nouer une alliance dès le premier tour des municipales, Anne Hidalgo lui a promis, entre autres, 13 conseillers de Paris en cas de victoire (contre 8 aujourd'hui), et 30 % de logements sociaux dans la capitale en 2030 (contre un objectif légal de 25 % en 2025). Or, un document interne de la direction du logement et de l'habitat tend à prouver que le quota de 25 % dans une dizaine d'années risque déjà d'être très compliqué à atteindre.Le document est clair : 25 %, cela correspond à 60 000 logements sociaux à trouver dans Paris, qu'ils soient construits ex nihilo ou aménagés dans des bâtiments déjà édifiés (ce qu'on appelle le diffus). Une grosse moitié (32 000) a d'ores et déjà été identifiée par les services de la mairie. Mais, avertit le document, une partie d'entre eux se situe dans des arrondissements où le taux de logements sociaux est déjà supérieur à 30 %, ce qui risque de poser des problèmes de mixité sociale... qu'on pensait justement résoudre. La perspective ne semble pas inquiéter la direction du logement, puisqu'elle se demande s'il n'est pas possible de "porter le taux à 70 % dans les opérations d'aménagement des arrondissements déficitaires" en social. L'opération...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le jeudi 14 nov 2013 à 12:36

    mais pas les moyens de vivre à paris et des appartements fantomes achetés par des étrangers comme pied à terre. je suis commerçant dans le 2eme et dans les 10 dernieres années les 2/3 des habitants ont vendu leur appartement à des étrangers ou louent à la semaine à des tarifs exhorbitants. Moralité à 20h c'est le désert dans la rue .

  • nono67 le jeudi 14 nov 2013 à 12:34

    c'est comme le nouvel immeuble de logement sociaux place de la bourse.....avec à ses pieds le marché le plus cher de france . RIDICULE !! pourquoi pas des logements sociaux sur les champs ?? Comme cela les heureux bénéficiaies auront peu de chemin à faire pour s'acheter un sac vuiton ou une montre tag . De toutes manières il va y avoir de la place car les classe moyennes quittent paris. Dans 10 ans il n'y aura a paris que des riches, des classes populaires qui auront des logements " sociaux "

  • cristo le mercredi 13 nov 2013 à 14:58

    Votez Bloomberg il est libre !

  • cristo le mercredi 13 nov 2013 à 14:57

    Et Delanoë qui nous explique que c'est le programme de NKM qui est démagogique...HaHa

  • RVM21 le mercredi 13 nov 2013 à 13:52

    mentir a toujours été la priorité des sots_cialos depuis le mitteux et maintenant avec le nab.ot grotesq.ue et touts sa clique!!

  • heimdal le mardi 5 nov 2013 à 09:12

    Qui dit logements sociaux dit faune qui finit par dévaloriser le quartier donc les prix de l'immobilier .

  • fquiroga le lundi 4 nov 2013 à 17:39

    Je te promettrai la lune....

  • mcarre1 le dimanche 3 nov 2013 à 14:34

    Promesses irréalistes, mesures aux effets pervers, quand aurons-nous des dirigeants responsables?

  • frk987 le samedi 2 nov 2013 à 17:13

    Et ces c.. de parigos iront voter socialopes (d'après les sondages) ...mdr !!!!

  • janaliz le vendredi 1 nov 2013 à 23:20

    Marché de dupes ! Ou tout au moins je l'espère. Faisons confiance aux parisiens pour virer ces bran qui gnols. Ils sévissent sur les finances publiques des collectivités depuis des décennies. Et on voit le résultat !