Paris : la bataille NKM-Hidalgo est lancée

le
1
Victorieuse de la primaire, la candidate UMP part au combat pour imposer l'alternance dans la capitale. » Six questions sur les deux candidates

Le duel entre Nathalie Kosciusko-Morizet et Anne Hidalgo est désormais installé dans la capitale. Les deux candidates ont dix mois pour convaincre avant les municipales de 2014. Leurs mots d'ordre sont d'ailleurs trouvés: à l'UMP, c'est «l'alternance contre la continuité» et au PS c'est «progressistes contre conservateurs».

Nathalie Kosciusko-Morizet a franchi lundi soir un premier obstacle, celui de la primaire. Un scrutin qu'elle souhaitait ouvert à l'ensemble des Parisiens pour s'affranchir du seul noyau des militants de son parti. «Nous ne devons d'être là à aucun mentor, à aucun protecteur, à aucun parti, à aucune faction», a-t-elle vanté devant ses militants, depuis son désormais QG de campagne municipale, rue de la Lune dans le IIe arrondissement. Sur les murs, à l'extérieur, est inscrit en lettres d'or...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • laeti453 le mercredi 5 juin 2013 à 08:14

    Il faut que ce soit pire avant que ça aille mieux. Donc votons pour Madame Hidalgo, qui, elle, n'a trahi aucune de ses valeurs et ne méprise personne.