Paris: la baisse du pétrole plombe la tendance.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est pénalisée par la baisse de ses valeurs pétrolières et de l'ensemble du secteur de l'énergie. L'indice CAC 40 rétrocède 1,4% à 4687 points dans un volume de 1 500 millions d'euros.

Du coté des statistiques, le déficit commercial de la France s'est creusé au mois d'octobre, passant à 4,6 milliards d'euros contre -3,6 milliards d'euros en septembre, soit un niveau comparable à celui de la même période de l'an dernier (-4,4 milliards en octobre 2014).

Le PIB corrigé des variations saisonnières affiche une progression de 0,3% dans l'eurozone et de 0,4% dans l'UE28 en séquentiel au troisième trimestre, a rapporté Eurostat en fin de matinée.

Alors que l'euro remonte un peu, les cours pétroliers sont en baisse, le brut léger américain perdant 1% à 37,2 dollars.

Dans ce contexte de repli des prix du pétrole, des titres comme CGG (-6%), Vallourec (-2%) et Technip (-2,2%) concentrent largement l'attention des investisseurs. Total (-2%) contribue largement à la baisse de l'indice CAC.

EDF lâche 3% après l'annonce de sa prochaine sortie du CAC 40 et Publicis perd 1,5% sur des informations évoquant la perte du contrat Proecter & Gamble en Amérique du Nord.

Les valeurs des télécoms sont, elles, bien orientées sur des nouvelles spéculations faisant état de l'intérêt d'Orange pour Bouygues Télécom. Iliad grimpe de 2,4%, suivi par Bouygues (+1%).

Klépierre s'adjuge 1,2% en perspective de sa prochaine inclusion au sein du CAC 40.

Europcar est en revanche stable, alors que le conseil scientifique des indices d'Euronext a décidé d'intégrer le titre au sein du SBF 120.

Altamir a annoncé le rachat via le fonds Apax France VIII de Melita. Cette société est le premier opérateur de réseaux de télécommunications convergents à Malte, avec 99% des foyers et logements maltais câblés et plus de 110 000 abonnés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant