Paris: l'emploi américain maintient la cadence.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris s'apprête à finir la semaine sur une note positive et à signer une quatrième hausse en cinq séances. Déjà bien orienté, le CAC 40 s'est maintenu en territoire positif dans le sillage de bons chiffres mensuels de l'emploi américain.

Un peu avant 16h00, l'indice phare engrange grosso modo 0,5% à 4.439 points, ce qui porte son gain hebdomadaire à 2,9%. Il ne cède par ailleurs plus que 4,2% environ depuis le 1er janvier.

'On pensait que les acheteurs commençaient à manquer de carburant, mais les gains sont généralisés grâce au secteur des produits de base qui profite une nouvelle fois de la bonne tenue des prix des métaux', expliquait ce matin Tony Cross, analyste chez Trustnet Direct.

Très attendus, les chiffres de l'emploi mensuel américain au titre du mois de février se sont pour leur part révélé très supérieurs aux attentes des économistes, ce qui devrait atténuer les craintes d'un retour en récession de la première économie mondiale, mais relance aussi l'hypothèse d'un nouveau relèvement des taux directeurs de la Fed après celui de décembre.

242.000 emplois non agricoles ont été créés aux Etats-Unis le mois dernier, contre 'seulement' 185.000 anticipés. La statistique décevante du mois de janvier, qui faisait état de 151.000 créations d'emplois, a quant à elle été révisée pour faire ressortir 172.000 créations d'emplois, tandis que celle de décembre a été revue de 262.000 à 271.000.

Le déficit commercial américain s'est en revanche accentué en janvier, ressortant à 45,7 milliards de dollars, contre 44,7 milliards en décembre 2015 (chiffre révisé de - 43,4 milliards). Ce chiffre constitue qui plus est une mauvaise surprise dans la mesure où les économistes s'attendaient à une amélioration autour de -44 milliards de dollars, mais ne pèse pas sur la tendance.

S'agissant des valeurs, les pétrolières et parapétrolières maintiennent leur avance avec la progression continue des cours de l'or noir. Vallourec s'envole encore de 11,5% et cumule plus de 61% de gains sur la semaine alors que les rachats de découverts se multiplient.

Plus largement, les rachats de positions vendeuses poussent les valeurs les plus à la peine ces derniers temps à la hausse(CGG, Zodiac, Casino etc.), observent les équipes de Barclays Bourse.

Enfin, Gemalto s'envole de plus de 12% après ses comptes annuels, marqués notamment par une progression de 10,4% du résultat des activités opérationnelles (RAO), lequel s'est élevé à 423 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant