Paris:l'arbitrage transatlantique à notre détriment continue

le
0

(CercleFinance.com) - Quelques petits rachats de fin de séance ont permis de limiter la casse: le CAC40 qui aligne une troisième séance de baisse chute de -1,9% (à 4.085) contre -2,3% au plus bas du jour (inscrit à 4.062 à une heure de la clôture).

Les volume s'avèrent plus étoffés que la veille, sans atteindre des sommets avec 3,88MdsE échangés (compte tenu de la volatilité proche de 2%, cela ne traduit pas de dégagements massifs).

L'Euro-Stoxx50 décroche de -1,83% vers 2.761Pts dans le sillage de Milan (-2,3%), de Madrid et d'Amsterdam (-1,9%), Francfort cédant -1,7%.

Wall Street limite une fois de plus son repli à la mi-séance et se paye même le luxe de grappiller +0,2% sur le Dow Jones et +0,25% sur le 'S&P' (à 2.093) et même +0,5% sur le Nasdaq alors que le déficit commercial US s'est creusé de 10% pour atteindre -41,1Mds$.

Cela n'affecte pas le Dollar qui demeure ferme à 1,1070 face à l'euro.

Il semble que l'on assiste une fois de plus à un phénomène de 'vases communicants' transatlantique, la priorité restant d'interdire un dérapage du 'S&P' sous ses supports long terme.

Au niveau européen, les dégagements ont visé une nouvelle fois les valeurs de l'automobile (-1,8% sur Peugeot et Renault) et de l'assurance (AXA chute de -3,9%, Crédit Agricole de -2,15%). Les pétrolières continuent de s'enfoncer dans le sillage du pétrole qui perd 0,2% vers 46,6E (Vallourec et Maurel et Prom chutent de -4,5%).

Air Liquide recule de 4,15% après avoir présenté aujourd'hui lors de sa journée d'investisseurs son nouveau programme d'entreprise, baptisé 'NEOS'. Le groupe vise, dans le cadre de son programme pour la période 2016-2020, une croissance de son chiffre d'affaires en moyenne annualisée de +6 % à +8 %. Accor lâchait -2,7%, Orange -3% et Carrefour -3,25%.

Nicox grimpait de plus de 8,7% vers 12,6E après la présentation avec son partenaire Bausch + Lomb de résultats de phase III encourageants dans le traitement du glaucome.

Le titre Bénéteau chutait symétriquement de près de 5,6% après l'annonce de ses chiffres du 3ème trimestre. Oddo a confirmé ce matin son conseil Neutre sur le titre en raison des incertitudes sur la croissance en 2017. L'objectif est baissé à 9,70 E au lieu de 12 E.

Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 371,3 ME au 3ème trimestre. Il est en baisse en raison d'impacts comptables. Sur 9 mois, le chiffre d'affaires s'inscrit à 719,6 ME.

La biotech américaine Medivation est décidément difficile à conquérir : certes, le groupe a ouvert ses livres de compte à plusieurs acquéreurs potentiels, dont la “pharma” française Sanofi. De plus, le groupe français a relevé son offre, mais cela ne convient toujours pas à Medivation, qui entend donc faire encore monter les enchères.

Iliad (-3%) a annoncé avoir signé un accord avec les groupes Hutchison et VimpelCom, dans le cadre du projet de fusion de leurs filiales H3G et Wind en Italie. Cet accord permettrait au Groupe Iliad de proposer des services mobiles compétitifs en Italie et de devenir le quatrième opérateur de réseau mobile disposant d'une couverture nationale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant