Paris juge regrettable l'incident avec un ministre algérien à Orly

le
0

PARIS, 19 octobre (Reuters) - La France a jugé lundi "regrettable" l'incident qui s'est produit samedi à l'aéroport parisien d'Orly, au cours duquel le ministre algérien de la Communication a été fouillé, un traitement qualifié d'"inacceptable" par Alger. "Nous sommes attachés à faciliter les démarches et déplacements en France des hautes personnalités étrangères", a déclaré le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères lors d'un point presse à Paris. "Nous travaillons avec le ministère de l'Intérieur et la direction du groupe Aéroports de Paris pour que ce type d'incident particulièrement regrettable ne se reproduise plus", a-t-il ajouté. Selon les autorités algériennes, le ministre de la Communication Hamid Grine a fait l'objet samedi dernier à l'aéroport d'Orly d'une fouille "en dépit de son statut de membre du gouvernement, détenteur, de surcroît, d'un passeport diplomatique et transitant par un salon réservé aux personnalités officielles". Un traitement "inacceptable" dénoncé par le ministère algérien des Affaires étrangères qui a convoqué dimanche l'ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, pour lui demander notamment de s'assurer que des "mesures adéquates soient prises pour que tels incidents inacceptables ne se reproduisent pas à l'avenir". (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant