Paris: hausse symbolique sur fond d'activité réduite.

le
0

(CercleFinance.com) - Hésitante en début de séance, la Bourse de Paris évolue légèrement au-dessus de la ligne de flottaison, alors que la semaine sera animéee sur le front des indicateurs

Vers 15h40, le CAC 40, d'abord hésitant en ce lundi fort peu animé, fermetures des places de Londres et de New York oblige, grappille 0,1% environ à 4.519 points.

'Techniquement, si l'indice phare casse la résistance des 4.520 points et sort de son triangle de consolidation par le haut, il ouvre un nouveau potentiel jusqu'à 4650 points et au gap des 4.630 points', assuraient ce matin les équipes de Barclays Bourse.

En attendant, les investisseurs se veulent plutôt prudents alors que Janet Yellen a indiqué vendredi que la Fed devrait 'relever ses taux dans les mois à venir'. D'après la présidente de la Fed, 'si l'économie continue de s'améliorer, que la croissance continue d'accélérer et que le marché du travail continue de s'améliorer, [...] une telle initiative serait opportune'.

Du point de vue macroéconomique, le marché prendra connaissance d'une longue série de statistiques cette semaine, avec notamment les indices PMI et ISM, ainsi que les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de mai. Pour l'heure, le PIB de la France a augmenté de 0,6% en volume au premier trimestre, d'après des données CVS-CJO de l'Insee, lequel a donc rehaussé légèrement sa première estimation de +0,5%.

Sur le marché des changes, l'euro avance de 0,3% face au billet vert à 1,1143, tandis que le baril de brut léger américain (WTI) recule de 0,2% environ à 49,3 dollars.

Du côté des valeurs, ce sont surtout les opérateurs satellitaires SES (+1,8%) et Eutelsat (+1,3%) qui s'illustrent favorablement après leurs décrochages des dernières séances.

A contrario, bioMérieux (-2,9%), lanterne rouge du SBF 120, corrige sous les 115 euros après avoir atteint vendredi des sommets historiques à près de 120 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant