Paris: hausse contrariée, malgré lourde rechute du pétrole.

le
0

(CercleFinance.com) - Paris a nettement réduit ses gains entre 15H45 (inscription d'un zénith à 4.664Pts) et la clôture qui survient à 4.623 (le CAC40 retombant de +1,1 à +0,22%).

Ce fléchissement s'est inscrit dans le sillage des indices US qui ne gagnaient plus que 0,15% en moyenne vers 17H/17H30 (contre +0,8% à l'ouverture).

Un peu de prudence avant le communiqué de la FED a également pesé sur la tendance en Europe mais les acheteurs gardaient la main dans le cadre des habillages de bilans amorcés la veille.

Difficile d'évoquer des achats 'fondamentaux' lorsque le volume du jour n'a pas dépassé les 3MdsE entre 9H et 17H30: ce sont surtout les vendeurs qui s'abstiennent d'intervenir.

Les acheteurs auraient pu se montrer plus agressifs alors que le baril rechutait de -4,5% à New York, jusque vers 35,65$ contre 37,9$ hier après-midi: la corrélation inverse CAC/or noir fonctionne souvent assez bien.

L'optimisme des marchés a également été un peu douché par la chute inattendue de -0,6% de la production industrielle US (la forte baisse depuis trois ans et demi) mais c'est une contreperformance un peu en trompe l'oeil du fait de l'impact du secteur de l'énergie (avec une baisse de l'activité et surtout une grande douceur climatique).

La déception est tempérée par l'envol de +10,5% des mises en chantier (à 1.173.000 en données CVS) et une hausse de +11% des dépôts de permis de construire (à 1,29Mns en rythme annuel)

Les indices US restent ce soir (à une heure du communiqué de la FED) en 'stand by' avec des écarts s'étageant de +0,1% pour le Dow Jones, à +0,2% pour le 'S&P' et +0,3% pour le Nasdaq, en attendant la confirmation du relèvement des taux d'intérêt(pour la première fois depuis près d'une décennie).

Si un tour de vis de +25Pts de base relève déjà du 'fait accompli', le seul suspens concerne la teneur du communiqué est attendu vers 20H, mais tout le monde s'attend à ce qui soit 'très accommodant'.

'Les investisseurs se focaliseront plus sur le rythme de remontée des taux en 2016 que sur la première hausse de ce soir', prévient-on chez Barclays Bourse.

'Janet Yellen, la présidente de la Fed, devrait confirmer que le cycle de resserrement monétaire sera très progressif pour ne pas fragiliser la reprise économique américaine', ajoute le gestionnaire parisien.

En Europe, la dernière enquête PMI de Markit a confirmé que la zone euro avait enregistré au 4ème trimestre sa plus forte croissance trimestrielle depuis quatre ans et demi.

Au mois de novembre, le taux d'inflation en rythme annualisé a légèrement accéléré dans la zone euro à + 0,2%, après + 0,1% en octobre, révise Eurostat, l'office statistique européen. En première estimation, le taux de novembre ressortait à + 0,1%.

Sur le plan des valeurs, Casino flambait de 6,5% après avoir présenté hier soir un plan de désendettement de plus de deux milliards d'euros reposant sur des cessions d'actifs non stratégiques, au Vietnam notamment.

Bernstein a réitéré son opinion 'surperformance' et son objectif de cours de 70 euros sur Casino, estimant que le plan de désendettement présenté hier par le groupe pourrait révéler jusqu'à 12 euros par titre de valeur 'cachée'.

Vallourec s'imposait en seconde position avec +5,6 et Technip -dans un domaine d'activité assez proche- affichait +1%.

Zodiac (lanterne rouge du SBF-120 avec -3,65%) a annoncé un chiffre d'affaires en progression de 8,8% à 1,2 milliard d'euros pour son exercice 2015/2016, mais il ressort en baisse de 2,6% en données constantes... et il subsiste des retards de production pour certains équipements de cabines d'avions. Le groupe s'attend toujours à un exercice de transition, avant une amélioration de ses marges en 2016/2017.

Oddo a réitéré sa recommandation 'achat' assortie d'un objectif de 28,5 euros sur Zodiac Aerospace.

Société Générale (+1,5%) a confirmé son conseil d'achat sur l'action Sanofi (stable) après l'annonce, hier, d'un important échange d'actifs avec le groupe allemand Boehringer Ingelheim. Les analystes confirment leur objectif de cours à 12 mois de 115 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant