Paris Habitat : le parachute doré du directeur raboté

le
17
Paris Habitat : le parachute doré du directeur raboté
Paris Habitat : le parachute doré du directeur raboté

C’est l’épilogue d’une sacrée saga : après plusieurs scandales à répétition, le directeur général de Paris Habitat, Stéphane Dambrine, est prié de prendre la porte — il était en poste depuis 2011. Tout s’est accéléré, vendredi, avec la révélation par l’hebdomadaire « Marianne » d’une affaire de double facturation ayant touché il y a peu la régie de Paris Habitat.

 

Il n’en fallait pas plus pour faire sortir la maire de Paris de ses gonds : sitôt cette nouvelle affaire connue, Anne Hidalgo réclamait par voie de communiqué une « enquête interne », des « sanctions très sévères à l’encontre des responsables », mais aussi, et surtout, qu’il soit mis fin « aux fonctions de l’actuel directeur général ». Et de conclure : « J’ai fait de la sobriété et de l’exemplarité de la gestion des sociétés et établissements dépendant de la Ville de Paris une priorité de mon mandat. La direction actuelle […] a démontré son incapacité à se mettre en cohérence avec ces orientations, sur lesquelles je ne transigerai pas. »

 

Au même moment, selon nos informations, les quelque 2 800 salariés de Paris Habitat recevaient un mail les informant que ce départ serait acté lors du prochain conseil d’administration du 16 juin.

 

Il faut dire que, depuis six mois, les révélations se succèdent et se ressemblent. En janvier, le « Parisien » - « Aujourd’hui en France » était revenu au long sur les « surprenantes largesses » accordées par le premier bailleur social d’Ile-de- France (lire nos éditions du 30 janvier). Il y était notamment question des salaires très élevés accordés aux « cadres sup » de la maison — les directeurs généraux adjoints gagneraient entre 9 500 et 10 000 € net par mois, soit plus qu’un salaire de ministre —, mais aussi de la rémunération du directeur général, Stéphane Dambrine — 207 000 € par an —, sans oublier ce directeur général ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 6 mois

    Et oui, c'est la socialie ! Allez sur ces deux sites et vous aurez un aperçu de l'état de la France https://www.contribuables.org/ http://www.ifrap.org/retraite/retraite-fonction-publique-deux-nouveaux-avantages est des privilégiés qui font couler la barque. François 1er 1 000 milliards de prélèvements et impôts en 4 ans, déficit aggravé de 453 milliards (avec des taux négatifs), cadeaux aux fonctionnaires et régimes spéciaux, surtaxes du privé.

  • bearnhar il y a 6 mois

    bien dit, moi le salaire d'un gars qui rapporte 500 fois la mise, voire encore plus, ça ne me dérange pas, et à plus forte raison lorsque ce sont les clients de cette entreprise qui permettent le salaire du patron. Le salaire du patron de Renault, ce sont les clients de Renault qui permettent de le payer, je suis pas client chez eux, mais bon. Le scandale serait que ces gens ne payent pas d'impots, mais c'est pas le cas, donc jackpot pour l'état, et merci les clients.

  • toto409 il y a 6 mois

    Avant de critiquer les salaires des grands patrons des societes privées (qui sont critiquable mais qui ne coûte pas a l'etat et meme rapporte en impot) il faudrait que nos cher amis soient deja exemplaire avec l'argent des contribuables !!! C'est beaucoup plus honteux ces salaires et parachutes qui sont de plus pour des personnes qui sont loin d'etre des chef d'entreprise.............

  • bearnhar il y a 6 mois

    Hollande cherche des milliards ? Qu'il compare ce qu'auraient du nous couter ces deux édifices, et ce qu'ils vont nous couter vraiment à l'arrivée, voilà où passe le sang de la nation, en favoritisme, en rente, et par milliards. Ils ne voient toujours rien ? Et bien sur pour le coup ils n'ont jamais lu la presse...

  • bearnhar il y a 6 mois

    Pendant qu'ils y sont, ils peuvent revenir sur les faramineux partenariats public / privé qui ont été signés pour le Pentagone et le Palais de justice de Paris. Alors que l'état France emprunte à quasi zero, ils sont allés signer des montages qui nous engagent sur des milliards auprès de sociétés privées qui vont se gaver !! Delanoe, Hidalgo, biien sur ils n'ont rien vu....

  • bearnhar il y a 6 mois

    dlebrun8 : excellente remarque, oh oui qu'elle est bonne. Moi je suis toujours stupéfait de voir le nombre de lièvres que lève la presse, celle qui fait un minimum son travail malgré que le pouvoir continue de l'acheter par ses subventions scandaleuses. Je demande, où est la justice, la police, les enquetes internes, le controle de gestion ? Nous sommes bardés de bidules de controles dans tous les sens, et il faut que ce soient les journalistes qui s'y collent ? la plaisanterie à des limites.

  • M8252219 il y a 6 mois

    Les responsables de la ville de paris qui étaient au conseil municipal n'ont pas fait leur leur travail et devrait être entendu par la justice pour complicité par omission . toute la classe politique serait elle sous la devise de responsable mais pas coupable ??????????????

  • M8252219 il y a 6 mois

    la hote fonk sion publique sans morale, vaux leurs des aides sociales payées par nos impôts.

  • Cambio17 il y a 6 mois

    Des gens nuls dans le Public, qui touchent à tous les râteliers !!!!!!!!!!

  • bearnhar il y a 6 mois

    Qui sème le vent récolte la tempete, ce à quoi j'ajoute qui sème la révolte récolte des coups. Qu'ils se méfient car lorsque les individus deviennent des foules, en général s'ensuit l'arbitraire. Je trouve que le peuple de France est vraiment parmi les plus tolérants du monde, et d'une patience...hallucinant. J'ai hate qu'il se fache vraiment, mais à l'encontre des bonnes personnes, pas l'usager SNCF ou EDF si vous voyez ce que je veux dire. En tout cas moi j'ai ma dose de colère accumulée.