Paris: gagne 1% avec des volumes d'échanges faibles.

le
0

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reste bloquée en dessous du niveau des 4500Pts. Le CAC 40 reprend en milieu d'après-midi 1% à 4470 points. Les volumes d'échanges sont cependant inférieurs à 1,2MdE (cela devrait nous valoir moins de 2MdsE en clôture).

Les indices US sont en légère hausse à l'ouverture de 0,1% sur le Dow Jones et le Nasdaq.

L'indice parisien ne semble malgré tout pas encore en mesure de s'extraire du corridor allant de 4380 à 4480 points au sein duquel il évolue depuis de longues semaines.

'Une faible volatilité domine les marchés, avec des actions américaines qui n'ont jamais été aussi peu volatiles ces 30 derniers jours qu'au cours des deux dernières décennies', souligne Richard Turnill, chez BlackRock.

Du côté des valeurs parisiennes, CGG grimpe de 1,4% après la création d'une joint-venture dédiée aux études et services sismiques marines 2D, 3D et 4D au large des eaux territoriales du Ghana.

Carmat bondit de 7% après avoir annoncé que la première implantation de son coeur artificiel bioprothétique dans le cadre de l'étude pivot avait été effectuée.

Publicis lâche en revanche 0,3% alors que l'agence Leo Burnett, qui fait partie de la galaxie Publicis, aurait perdu le budget McDonald's dont il s'occupait depuis 35 ans, au profit de l'américain Omnicom.

Thai Airxays est devenu ce mardi le huitième opérateur de l'Airbus A350 XWB, le nouveau long-courrier de l'avionneur européen. La compagnie s'est en effet vue livrer 12 exemplaires de cet appareil, lesquels viendront grossir sa flotte.

Les analystes de Société Générale (SG) confirment leur confiance dans le potentiel de l'action Europcar. Ils réaffirment ainsi leur conseil d'achat, ainsi que leur objectif de cours à 12 mois de 11,6 euros.

Credit Suisse a rehaussé son objectif de cours sur Gemalto de 45 à 47 euros, tout en maintenant son rating 'sous-performance', dans le sillage de comptes du premier semestre solides.

Credit Suisse est également revenu sur le dossier Iliad qui entend se lancer sur le marché du mobile en Italie. Une perspective qui n'enchante pas les analystes, qui ont légèrement abaissé leurs prévisions. Tout en confirmant leur conseil neutre sur la valeur, ainsi que leur objectif de cours de 190 euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant