Paris Fashion Week : Greenpeace défie la mode

le
0
Paris Fashion Week : Greenpeace défie la mode
Paris Fashion Week : Greenpeace défie la mode

Tandis que la Fashion Week milanaise vient de s'achever, c'est au tour de Paris d'accueillir du mardi 26 février au mercredi 6 mars 2013, les créateurs pour l'automne-hiver 2013-2014.

Avant le début des défilés au Jardin des Tuileries ce jeudi 28 février, et à l'entrée de la Fashion Week, une quinzaine de militants de Greenpeace se sont relayés pour inlassablement interpeler les grandes marques comme Chanel ou Hermès sur leur absence de politique environnementale. On pouvait lire sur des banderoles arborées par les militants " Hermès toxic ? " ou encore " Chanel toxic ? ".

Le défi lancé à la Haute Couture concerne trois segments importants de leurs chaînes d'approvisionnement: le cuir, le papier d'emballage et le textile. Car les modes de production de ces matières peuvent contribuer à la destruction des forêts en Indonésie, en Amazonie, et à la contamination toxique des ressources en eaux de la planète !

" Parmi les marques sollicitées pour notre classement " Fashion Duel ", Chanel et Hermès font pour l'heure la politique de l'autruche, explique Jérôme Frignet, chargé de campagne Forêts pour Greenpeace France. Avec des marges très élevées sur chaque article et une situation financière florissante, il est inadmissible que ces marques ne relèvent pas le défi et ne s'engage pas à des chaines de fabrication irréprochables. "

Chanel et Hermes, dans le viseur de Greenpeace

Ce vendredi matin, des militants de Greenpeace se sont rendus sur

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant