Paris fait le boulot avant son quart face à City

le
0

Alternant les accélérations et les phases de gestion, le PSG a pris le dessus sur une équipe niçoise qui n'a jamais fermé le jeu. Un triplé d'Ibrahimovic et un but de David Luiz ont permis aux Parisiens de bien préparer la réception de City.

Le debrief

Retour à la normale pour le PSG en L1. Après la défaite surprise face à Monaco avant la trêve internationale, les Parisiens ont repris leur marche en avant en prenant le meilleur au Parc des Princes sur une équipe niçoise pourtant séduisante. Mais les Aiglons, qui ont seulement fait illusion en première période, ont été punis sur chaque accélération du PSG. S’ils ont réussi à revenir rapidement dans le match après le premier but d’Ibrahimovic, Ben Arfa et ses partenaires ont complétement lâché quand le Suédois a doublé la mise à la demi-heure de jeu. Un KO définitif au retour des vestiaires avec un but de David Luiz (48eme). Sans jamais donner le sentiment de forcer lors des quarante-cinq premières minutes mais nettement plus impliqués et inspirés après le repos, les Parisiens ont gonflé l’addition en fin de match et ils se sont parfaitement rassurés avant le quart de finale aller de Ligue des Champions. Il faudra évidemment beaucoup plus d’intensité mercredi soir face à Manchester City. Mais avec quatre buts et aucun blessé à déplorer, Laurent Blanc ne pouvait sans doute pas espérer une meilleure préparation.

Le film du match

5eme minute
Combinaison parisienne dans l’axe aux vingt-mètres avec Matuidi, Lucas et Ibrahimovic qui redoublent les passes. Le Suédois peut armer une frappe puissante qui passe un bon mètre à gauche de la cage de Cardinale.

9eme minute
Percée de Lucas plein axe et ballon glissé devant lui vers Matuidi, parti dans le dos de la défense niçoise et qui devance la sortie de Cardinale du bout du pied. Ça manque cependant de précision et le ballon passe assez largement à côté.

15eme minute (1-0)
Long ballon de David Luiz vers Ibrahimovic, parti dans le dos de Le Marchand. L’attaquant parisien réussit un contrôle spectaculaire du bout du pied avant de frapper en force dans un angle fermé, côté droit dans la surface. Un missile sous la barre de Cardinale.

18eme minute (1-1)
Servi sur la ligne médiane légèrement axe droit, Ben Arfa peut tranquillement avancer jusqu’aux vingt-cinq mètres. Il efface ensuite David Luiz d’un petit crochet extérieur et place une magnifique frappe enroulée. Trapp est battu sur sa droite.

24eme minute
Décalé par Ibrahimovic côté gauche dans la surface niçoise, Ongenda tente sa chance mais n’enroule pas assez sa frappe à ras de terre. Cardinale capte en se couchant sur sa ligne.

34eme minute (2-1)
Coup-franc pour le PSG à l’entrée de la surface niçoise, presque dans l’axe, suite à une faute de Hult sur Lucas. Ibrahimovic s’en charge et frappe en force, sur la droite de Cardinale. Le gardien niçois est du bon côté mais il ne fait qu’effleurer le ballon.

40eme minute
Corner parisien côté gauche frappé par Ongenda. Thiago Motta prolonge au premier poteau et le ballon arrive sur Thiago Silva, qui place une tête plongeante depuis le point de penalty. Ça passe à gauche du poteau de Cardinale.

44eme minute
Après un bon travail de Lucas côté droit, Rabiot est servi, repique dans l’axe et frappe en force aux vingt-cinq mètres. Ça flirte avec la lucarne droite de Cardinale.

46eme minute
Long centre de Maxwell depuis le côté gauche à destination d’Ibrahimovic, à l’entrée de la surface niçoise. Le Suédois contrôle de la poitrine malgré le marquage de Le Marchand et enchaîne avec une frappe puissante du gauche. C’est directement sur Cardinale qui capte le ballon en deux temps.

48eme minute (3-1)
Corner parisien côté gauche tiré par Ongenda. David Luiz reprend d’une tête décroisée imparable qui trompe Cardinale sur sa gauche.

50eme minute
Corner parisien côté droit frappé par Lucas. David Luiz prolonge de la tête et le ballon arrive sur Ibrahimovic, qui reprend seul au second poteau. Koziello sauve sur sa ligne de la tête.

56eme minute
Rapide contre-attaque de Nice avec Plea qui efface Marquinhos côté gauche avant de servir Germain à l’entrée de la surface parisienne. L’ancien Monégasque tente sa chance mais Trapp repousse parfaitement la frappe croisée du Niçois.

64eme minute
Festival de Ben Arfa qui échappe à Matuidi et Thiago Motta pour entrer dans la surface. Après un contre favorable devant Maxwell et une main non sanctionnée, il talonne pour servir Plea qui essaie de frapper du pointu. Ça passe loin de la cage de Trapp.

82eme minute (4-1)
Enorme remontée de balle de Rabiot qui file sur presque cinquante mètres avant de servir parfaitement Ibrahimovic. Le Suédois, parti dans le dos de Baysse, hérite du ballon côté gauche dans la surface niçoise et il trompe Cardinale de près d’une frappe du gauche.

93eme minute
Frappe lointaine de Ber Arfa, plein axe à vingt-cinq mètres. C’est cadré mais bonne prise de balle de Trapp qui se couche rapidement.

Les joueurs à la loupe

PSG
Et un, et deux, et trois IBRA ! Après son quadruplé à Troyes, le Suédois a ajouté un triplé à son exceptionnel bilan de la saison. Deux missiles et un duel remporté en fin de match ont récompensé un match plein du meilleur buteur de la L1 (30 réalisations déjà). A ses côtés, ONGENDA a été trop timide et n’a pas profité de sa titularisation surprise. LUCAS a été bien meilleur même si le Brésilien a semblé joué à l’économie. Un constat qui colle également à la peau de THIAGO MOTTA, aligné malgré ses deux matchs avec l’Italie et qui n’a jamais essayé d’accélérer. Il faut dire qu’avec MATUIDI et RABIOT, le PSG a pu compter sur deux joueurs très actifs et qui sont montés en puissance au fil des minutes. Le trio de l’entrejeu est malgré tout complètement coupable sur le but de Ben Arfa. DAVID LUIZ est également peu inspiré sur ce but et le Brésilien a longtemps donné des signes de fébrilité. Sa deuxième période a été meilleure et à l’arrivée, il signe un but et une passe décisive. A ses côtés, THIAGO SILVA a rendu une copie très propre. Quant à MAXWELL et MARQUINHOS dans les couloirs, ils ont fait le minimum syndical offensivement. Pas grand-chose à dire sur TRAPP, impuissant sur le but niçois et auteur de bonnes parades sur les rares occasions en seconde période.

Nice
BEN ARFA avait promis de rendre hommage à Johan Cruyff en réalisant le dribble préféré du Néerlandais. Il n’y est pas parvenu mais s’est illustré autrement et de belle manière, avec un but magnifique et plusieurs accélérations dévastatrices. Le meilleur Niçois sur la pelouse assurément, même si PLEA et GERMAIN n’ont pas ménagé leurs efforts aux avant-postes. Mais les deux attaquants niçois ont finalement assez peu pesé. La faute en partie à un entrejeu qui a complètement sombré après pourtant une bonne première demi-heure. KOZIELLO et SERI ont eu du mal à se projeter même s’ils ont toujours essayé de ressortir proprement le ballon. Devant la défense, MENDY a lui aussi souffert à partir du deuxième but des Parisiens. Défensivement, le bilan ne peut pas être très bon après quatre buts encaissés. BAYSSE et LE MARCHAND ont été pris dans leur dos et ont été bougés par Ibrahimovic. Dans le couloir droit, R.PEIREIRA a bien géré Ongenda mais ne s’est pas projeté. Constat inverse pour HULT, souvent porté vers l’offensive mais gêné par un Lucas plus rapide. Dans sa cage, CARDINALE a sorti quelques ballons mais il s’est complètement loupé en plaçant son mur sur le coup-franc d’Ibra.

Monsieur l’arbitre au rapport

Pas grand-chose à signaler dans une rencontre disputée dans un très bon état d’esprit. Un seul carton justifié pour Thiago Silva. Pour le reste, M.Lesage a passé une après-midi très tranquille.

Ça s’est passé en coulisses…

- Pour cette réception de Nice, et à quatre jours de la venue de Manchester City, Laurent Blanc a fait souffler quelques joueurs. Di Maria (tibia), Pastore (mollet), Verratti (adducteurs) et Sirigu (malade) étaient forfait. Cavani a lui débuté sur le banc. Quant à Aurier, de retour à l’entraînement après sa longue mise à l’écart, il n’avait pas été retenu.

- Claude Puel a dû composer avec une infirmerie bien remplie à l’occasion de ce déplacement au Parc des Princes. Walter (blessure musculaire), Pouplin (reprise), Bodmer (mollet), Mah.Traoré (adducteurs) et Le Bihan (tibia) manquaient à l’appel. Tout comme Pied, suspendu.

- Avant le coup d’envoi, Gregory Van der Wiel était impliqué dans quatre buts lors de ses six derniers matchs au Parc des Princes en Ligue 1 (deux buts, deux passes décisives). En 2016, seul Zlatan Ibrahimovic fait mieux au PSG.

- Hatem Ben Arfa a inscrit treize buts en Ligue 1 cette saison. C’est plus que lors de ses deux derniers exercices complets combinés dans l'élite avec Marseille (six en 2008-09 et trois en 2009-10). Il a d’ailleurs marqué six buts sur ses huit derniers tirs cadrés dans l’élite.

La feuille de match

L1 (32eme journée) / PSG – NICE : 4-1

Parc des Princes (46 919 spectateurs)
Temps froid et pluvieux- Pelouse en parfait état
Arbitre : M.Lesage (7)

Buts : Ibrahimovic (15eme, 34eme et 82eme) et David Luiz (48eme) pour le PSG – Ben Arfa (18eme) pour Nice

Avertissement : Thiago Silva (68eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

PSG
Trapp (6) - Marquinhos (6), David Luiz (6), Thiago Silva (cap) (7), Maxwell (6) - Thiago Motta (5) puis Stambouli (69eme), Rabiot (7), Matuidi (6) - Lucas (6) puis Nkunku (80eme), Ongenda (4) puis Cavani (69eme), Ibrahimovic (8)

N'ont pas participé : Douchez (g), Van der Wiel, Kurzawa, Augustin
Entraîneur : L.Blanc

Nice
Cardinale (4) - R.Pereira (4), Baysse (4), Le Marchand (3), Hult (4) - N.Mendy (cap) (5), Koziello (4) puis Wallyson (64eme), Seri (5) puis Raheriharimanana (90eme), Ben Arfa (6) - Plea (4) puis Honorat (64eme), Germain (4)

N'ont pas participé : Hassen (g), Genevois, G.Lloris, P.Puel
Entraîneur : C.Puel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant