Paris expulse un Algérien impliqué dans les filières djihadistes

le
2

PARIS (Reuters) - Un Algérien de 37 ans, impliqué dans l'envoi de jeunes Français candidats au djihad en Syrie, a été expulsé vers son pays jeudi par les autorités françaises, annonce le ministère de l'Intérieur.

L'homme, parti en Turquie en février, avait été arrêté à la mi-mars par les autorités turques dans un bus convoyant un groupe se rendant en Syrie, précise le ministère dans un communiqué.

Arrivé en 1980 en France, titulaire d'une carte de séjour, il est présenté, de source proche du dossier, comme proche de la mouvance islamiste radicale impliquée dans le djihad en Syrie et dans le recrutement de combattants à destination de l'Afghanistan et de la Syrie.

"Remis aux autorités françaises par les autorités turques, il a été, dès son arrivée sur le territoire national, immédiatement expulsé vers l?Algérie", indique le ministère.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré mercredi devant la commission des Lois de l'Assemblée nationale que 285 ressortissants français se trouvaient actuellement sur le territoire syrien. Par ailleurs, 120 Français seraient en transit entre la France et la Syrie.

Le gouvernement français a présenté le 23 avril un plan de prévention et de lutte contre les filières djihadistes.

(Sophie Louet avec John Irish)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • python75 le vendredi 2 mai 2014 à 09:42

    Voila qui est bien fait...

  • M940878 le jeudi 1 mai 2014 à 20:20

    un Algérien n'est pas un gaulois , donc exit